Lancement du projet Kata Containers pour la création d’infrastructures de conteneurs sécurisées

La Fondation OpenStack annonce aujourd’hui le lancement d’un nouveau projet open source appelé Kata Containers, qui vise à combiner les avantages des machines virtuelles (VM) en termes de sécurité avec la vitesse et la maniabilité des technologies de conteneurs. Le projet est conçu pour être indépendant du matériel informatique et compatible avec les spécifications OCI (Open Container Initiative) et avec la CRI (Container Runtime Interface) pour Kubernetes. Kata Containers offre la possibilité d’utiliser les outils de gestion de conteneurs directement sur le bare metal, en maintenant l’isolation des charges de travail. Comparés à l’exécution de conteneurs sur une infrastructure virtualisée (qui est la norme actuellement), les avantages de ce système sont notamment une augmentation des performances, un temps de démarrage plus court et des économies de coût.

Intel contribue à l’initiative avec la technologie Intel Clear Containers d’Intel alors qu’Hyper apporte la sa technologie runV, qui forme la base du projet. Outre ces contributions, s’ajoute également le soutien des sociétés suivantes : 99cloud, AWcloud, Canonical, China Mobile, City Network, CoreOS, Dell/EMC, EasyStack, Fiberhome, Google, Huawei, JD.com, Mirantis, NetApp, Red Hat, SUSE, Tencent, Ucloud UnitedStack et ZTE.

Le projet Kata Containers comprendra initialement six composants : Agent, Runtime, Proxy, Shim, Kernel et l’emballage du QEMU 2.9. Il est conçu pour être indépendant de l’architecture, fonctionner sur plusieurs hyperviseurs et être compatible avec les spécifications OCI pour les conteneurs Docker et CRI pour Kubernetes.

En combinant deux des codes bases open source de conteneurs virtualisés les mieux intégrés et en installant le projet en gouvernance ouverte, la communauté Kata Containers concentrera ses efforts sur l’attraction de contributeurs, le soutien de différentes architectures informatiques et la stimulation de l’adoption de la technologie. Les contributeurs peuvent s’attendre à travailler en amont dans plusieurs communautés d’infrastructure et d’orchestration de conteneurs telles que Kubernetes, Docker, OCI, CRI, CNI, QEMU, KVM, HyperV et OpenStack.

Baptisé Kata Containers, le nouveau projet fait référence au mot grec Καταπίστευμα (« ka-ta-PI-stev-ma ») qui se traduit par « confier quelque chose à quelqu’un ». Le mot japonais Kata désigne également une chorégraphie détaillée de mouvements effectués par des individus.

Kata Containers est un projet d’infrastructure de conteneurs géré par la Fondation OpenStack, le berceau de l’infrastructure ouverte. Bien que les utilisateurs d’OpenStack puissent bénéficier de la nouvelle technologie, Kata Containers est un projet indépendant qui dispose de sa propre gouvernance technique et de sa base de contributeurs.  La communauté Kata Containers prévoit de collaborer avec, et viser tous les fournisseurs d’infrastructure populaires et cadres d’orchestration de conteneurs, outre les clouds gérés par OpenStack.

Kata Containers est hébergé sur Github sous licence Apache 2 et géré par la Fondation OpenStack. Rejoignez la communauté à www.katacontainers.io.