L'émergence d'un groupe d'entreprises maitrisant le Cloud creuse l'écart avec la concurrence

Oracle a dévoilé une nouvelle étude réalisée par Longitude et portant sur l’écart qui est en train de se creuser entre les entreprises maitrisant totalement le Cloud et leurs concurrents. Cette étude a été réalisée auprès de 730 décideurs informatiques dans 13 pays, dont la France. Elle montre notamment que les 12% des entreprises qui maitrisent complètement le Cloud sont pilotée par la donnée, et qu’elles sont plus à même d’accéder, d’expérimenter et d’analyser les données liées à leur activité. Elles sont également plus innovantes, et plus à même de répondre aux besoins de leurs clients de façon pertinente, rapide et agile. Aujourd’hui ces entreprises transforment profondément leurs industries et, ce faisant, creusent l’écart avec leurs concurrents.

Quelques chiffres clés sur l’étude « Cloud Insights »  :

  • Les entreprises maitrisant totalement le Cloud représentent 12% des entreprises sondées
  • Si 33% des entreprises françaises estiment que leur stratégie Cloud est pleinement développée, peu d’entre elles peuvent être considérées comme maitrisant totalement le Cloud
  • 45% des entreprises françaises sont en cours de déploiement de leur stratégie Cloud
  • 20% des entreprises françaises admettent que leur stratégie Cloud en est encore à ses débuts
  • Bien que 66% des entreprises françaises estiment que l’adoption du Cloud permet de mieux répondre aux attentes des clients et de développer la collaboration et l’agilité, elles considèrent également que la sécurité du Cloud reste un frein à l’adoption (43%)
  • Paradoxalement, 51% des entreprises estiment que la sécurité du Cloud est bien meilleure que par le passé. L’étude révèle notamment que plus la maturité des entreprises dans le Cloud est importante, plus ces dernières ont confiance en leur cyber-sécurité : 65% des entreprises ayant les stratégies Cloud les plus mûres estiment leur capacité de détection des cyber-menaces comme étant bonne, contre 38% des entreprises ayant une stratégie Cloud moins avancée.

Le Cloud ne sera cependant pas la seule technologie dans laquelle les entreprises françaises vont investir en 2018. L’étude Oracle révèle que les entreprises en France veulent capitaliser sur les technologies nouvelles et innovantes telles que l’Intelligence Artificielle, le Machine Learning et l’automatisation.

  • 31% des entreprises françaises placent l’automatisation comme technologie la plus importante
  • 25% estiment que le multiplateforme et les langages ouverts sont la priorité
  • Et enfin, 18% des responsables informatiques mettent la priorité sur l’utilisation de l’Intelligence Artificielle et le Machine Learning au sein de l’organisation