Les développeurs des 2 000 plus grandes entreprises mondiales à l’honneur au Cloud Foundry Summit 2017

La Cloud Foundry Foundation donne aujourd’hui, à Santa Clara, le coup d’envoi du Cloud Foundry Summit Silicon Valley 2017, manifestation sectorielle de premier plan pour les développeurs en entreprise désireux de peaufiner leurs compétences techniques en logiciels cloud natifs. Au programme de l’édition de cette année figurent des offres telles qu’un nouveau programme de certification développeurs sur site, au même titre que des conférences consacrées à Java et à Node.js ou portant sur les techniques de développement dans un environnement polyglotte.

Le Cloud Foundry Summit Silicon Valley est la plus importante manifestation estivale pour les développeurs d’applications en entreprise. Les participants à ce Sommet auront accès à la nouvelle certification CFDC (Cloud Foundry Developer Certification). Axée sur les performances, au service de la communauté et indépendante de tout distributeur, la certification CFDC est le moyen le plus sûr de faire la preuve de qualifications dans le registre cloud et de permettre aux développeurs de se montrer extrêmement productifs à partir d’une plate-forme Cloud Foundry. Depuis l’annonce de cette initiative en mars 2017, plus de 5 000 développeurs ont été formés en à peine trois mois.

« Plus que jamais, les entreprises se focalisent sur les logiciels, éléments essentiels au sein de leurs structures. Ce recentrage met en lumière la pénurie croissante de talents mobilisables pour travailler dans ce domaine en rapide évolution », souligne Abby Kearns, administratrice dirigeante de la Cloud Foundry Foundation. « À vrai dire, cette évolution nous a amenés à réinventer les Cloud Foundry Summits, en faisant passer au premier plan l’expérience des développeurs à la faveur de nouvelles sessions axées sur les langages informatiques, mais aussi de formations et de certifications sur site. »

Des utilisateurs de Cloud Foundry (Comcast, HCSC, Humana, Royal Bank of Canada, etc.) aborderont les solutions multi-cloud et la créativité des développeurs, aux côtés de représentants des membres de la Fondation (Google, IBM, Pivotal et SAP).

Ce Sommet de trois jours sera animé par Kim Bannerman, membre de la communauté Cloud Foundry qui participera également à un débat sur la diversité aux côtés de Kyla McMullen, de Cornelia Davis, directrice senior de la technologie chez Pivotal et de Opal Perry, DSI de la division Sinistres au sein de la compagnie d’assurances Allstate. Parmi les principaux intervenants figurent Abby Kearns, administratrice dirigeante de la Cloud Foundry Foundation et son directeur technique, Chip Childers, ainsi que Björn Goerke (SAP), Mojgan Lefebvre (Liberty Mutual), Stephen O’Grady (RedMonk) et Jessica Criscione (Ogilvy).

Les participants se joindront à d’autres développeurs et DSI pour accéder en avant-première aux feuilles de route, formations et didacticiels Cloud Foundry, et découvrir comment d’autres professionnels se servent de Cloud Foundry pour soutenir l’innovation et la portabilité des applications.

En 2016, près de 1 800 participants en provenance de 24 pays ont bénéficié des informations communiquées par les spécialistes de l’innovation et responsables techniques d’acteurs tels que Allstate, Comcast, Volkswagen et autres. Cette année, la manifestation sera axée sur les microservices et la diffusion en continu sur l’ensemble des frameworks. Certaines présentations seront consacrées aux meilleures pratiques, d’autres porteront sur les conseils de mise en œuvre de microservices dans des environnements cloud au moyen de divers langages, notamment Java, Javascript, Ruby, Node.js et Golang ; des témoignages de développeurs sur Cloud Foundry sont également prévus.

« Nous sommes ravis de ce que nous sommes parvenus à accomplir chez SAP avec Cloud Foundry. Cet outil, au cœur de SAP Cloud Platform, est l’instrument technique de la plate-forme multi-cloud en tant que service qui constitue notre solution », précise Björn Goerke, directeur technique et président de SAP Cloud Platform chez SAP SE. « En notre qualité de membre cofondateur Platinum de la Cloud Foundry Foundation, nous sommes totalement déterminés, au même titre que les autres membres de la Fondation, à promouvoir Cloud Foundry pour en faire le standard de facto du PaaS d’entreprise. »

« Le service Internet des objets de SAP Cloud Platform nous a permis d’intégrer et de gérer le SPS Robot Nc Motion de Mitsubishi Electric avec rapidité et efficacité », explique Thomas Lantermann, consultant senior EMEA en solutions d’automatisation d’usines chez Mitsubishi Electric. « Plusieurs aspects ont été impressionnants : la visualisation immédiate, sans programmation, des données de capteur, la sécurisation des communications depuis l’équipement jusqu’au cloud, et l’intégration étroite et fluide des données pertinentes dans l’application back-end via SAP Cloud Platform. »