Les Français ne maîtrisent pas le stockage de leurs photos en ligne

De nos jours, immortaliser des moments de vie tels qu’une virée à la plage, un évènement familial ou un nouveau tour que votre chien maîtrise est devenu monnaie courante. Puisque nous multiplions les occasions de prendre des photos, nous devons désormais gérer des quantités considérables de photos. Un récent sondage réalisé par Opinion Matters, pour le compte de GMX, fournisseur européen de messagerie leader sur le marché, révèle que les internautes ont des difficultés à gérer le stockage de leurs photos en ligne. Le manque d’espace de stockage et le grand nombre de supports où enregistrer les photos, sont parmi les principaux freins qui préoccupent les Français. Dans ce contexte, la sauvegarde de photos dans le Cloud pourrait être une solution mais seul un tiers des Français ont le réflexe.

Pour ne pas faire mentir les clichés, soulignons que les Français sont les utilisateurs qui sauvegardent le plus de photos de nourritures comparés aux autres pays.

Le sondage réalisé auprès d’internautes en France, en Espagne, en Grande‑Bretagne, en Allemagne et aux États-Unis, montre que plus de la moitié des Français interrogés (57,4%) conservent leurs photos sur leur smartphone. Ainsi, les Français sont confrontés à des problèmes de stockage. D’ailleurs chaque seconde près d’un Français sur deux (48,2%) doit libérer de l'espace sur son smartphone avant de prendre de nouvelles photos. Un quart d’entre eux a déjà perdu ses photos à cause d’un téléphone égaré (26,8%) ou défectueux (34,2%). Mais la malchance n’est pas la seule fautive puisque 36,7% des Français interrogés reconnaissent avoir perdu leurs photos en les supprimant par accident.

Le sondage révèle également que plus d’un quart des Français (25,8%) des internautes français sauvegardent leurs photos sur des supports différents et ne savent plus les retrouver. Dans la même lignée, 25,5% se sentent débordés par la gestion de leurs photos, les plaçant en deuxième position des marchés interrogés en matière d’utilisateurs stressés. L'Espagne se classe au premier rang avec 27,2%, suivie de près par l'Allemagne avec 25,4%. Les Britanniques sont, quant à eux, les moins stressés avec seulement 14,1% d’interrogés stressés par le stockage de leurs photos.

« Notre sondage montre que les deux grands enjeux rencontrés par les internautes sont la perte de données et le choix d’un espace de stockage sûr et sécurisé. Les services Cloud offrent une solution simple pour stocker, sauvegarder et organiser les données personnelles, en particulier les photos et les vidéos, et les rendre disponibles partout. Il est donc important de choisir le bon fournisseur qui garantit le respect de la vie privée », déclare Jan Oetjen, PDG de GMX.

Près d'un tiers des Français utilisent le cloud

29% des utilisateurs français interrogés ont déjà recours au Cloud pour stocker leurs photos (à la quatrième place des pays interrogés. L’Espagne est en première position avec 47,2%, suivis par les Etats-Unis avec 42,5%. L'Allemagne se classe troisième avec 33,9%. Les Britanniques arrivent quant à eux en cinquième position avec seulement 18,4% des interrogés qui utilisent le Cloud pour sauvegarder les photos.

En ce qui concerne les types de photos que les utilisateurs sauvegardent dans le Cloud, l’enquête révèle que les portraits sont les plus populaires. En France, ils concernent 87,3% des photos, suivies par les photos de paysages (75,3%) et les photos de nourriture (39,5%). Les Français sont donc les champions en termes de nourriture. En Allemagne, les utilisateurs préfèrent les photos de paysages et de loisirs (77,2%).

Plus d’un Français sur dix (11,7%) fait confiance à la sécurité du Cloud en y sauvegardant également des photos érotiques ou de nus. Ils se placent en deuxième position, suivis par les Espagnols et les Américains avec 9,3%. Enfin plus d’un Allemand sur 6 (15,3%) enregistrent des photos érotiques dans un répertoire en ligne.

Les hommes et les femmes utilisent le cloud différemment

L’enquête montre comment les hommes et les femmes des pays interrogés utilisent différemment le cloud pour sauvegarder leurs photos. 14,8% des hommes français enregistrent des images de nus dans le Cloud, soit 6% de plus que les femmes françaises (9%). D’ailleurs, les femmes françaises ne se contentent pas de sauvegarder leurs photos dans le Cloud puisque plus d’un quart d’entre elles (27,8%) créent des albums photos contre seulement 18,1% des hommes français.

Des Britanniques chanceux et des Espagnols fans de selfies

En se penchant sur la façon dont les utilisateurs des différents pays gèrent leurs photos, quelques caractéristiques deviennent claires : avec 36,6% d’appareils défectueux, les Allemands sont clairement les plus malchanceux de tous les pays interrogés. Contrairement aux Britanniques dont 45,2% ont été épargnés par la perte de photos jusqu'à présent. Compte tenu des types de photos que les utilisateurs sauvegardent dans le cloud, c’est l’Espagne qui s’est démarquée avec 64,6% de selfies sauvegardés, se plaçant ainsi en première position.