T-Systems étend son offre Open Telekom Cloud en Asie

T-Systems, filiale de Deutsche Telekom et spécialiste des solutions d’infrastructures numériques pour les entreprises, étend la couverture de son offre Open Telekom Cloud (OTC) en Asie. T-Systems installe sa plateforme cloud public dans des Data Center à Singapour. Les entreprises de la région Asie-Pacifique (APAC) peuvent désormais profiter d’un cloud au standard Européen avec une faible latence.

Cette plateforme technologique basée sur OpenStack avec des interfaces ouvertes, facilite l'intégration dans le paysage informatique existant. OpenStack simplifie également les migrations dites Lift and Shift entre Singapour et l'Europe.

Cette décision d’expansion de l’Open Telekom Cloud en Asie est saluée par les analystes. « Ouvrir un Data Center pour Open Telekom Cloud à Singapour cette année souligne la capacité de T-Systems de devenir un fournisseur mondial de cloud public » a déclaré Agatha Poon, directrice de la recherche, Services Asie-Pacifique, au 451 Research.

« En règle générale, T-Systems opère dans le monde entier, partout où nos clients sont présents » a expliqué Jean-Paul Alibert, Président de T-Systems France. « Grâce à l’Open Telekom Cloud en Asie, nous pouvons désormais offrir des services Cloud publics qui ont fait leurs preuves en Europe, dans les économies dynamiques de la région Asie-Pacifique. C’est particulièrement intéressant pour les entreprises asiatiques qui souhaitent toucher le marché européen. De plus, T-Systems a prévu d’élargir progressivement Open Telekom Cloud à partir des besoins géographiques et des fonctionnalités demandées par ses clients. »