Varsovie, Sydney et Singapour, OVH ouvre 3 datacentres pour répondre à la demande croissante en infrastructures cloud

Sous les noms de code WaW, SYD et SNG, OVH vient d’ouvrir 3 centres de données, correspondants à la première vague de nouveaux datacentres annoncés lors du Summit 2015. Ces nouvelles implantations permettront à OVH d’accompagner ses clients à l’international et de répondre à la demande croissante en infrastructures numériques externalisées partout dans le monde.

Disposer de ressources numériques au plus près des marchés-clés de son activité ou aller sur de nouveaux marchés est devenu un enjeu majeur pour la réussite d’un projet. Les clients d’OVH ne s’y sont pas trompés, ils ont été nombreux à exprimer le souhait de pouvoir héberger leurs services dans leur propre pays et/ou dans de nouvelles géographies. OVH qui compte 1 million de clients dans plus de 130 pays a donc décidé d’un vaste plan de déploiement de nouveaux centres de données.

Des offres de lancement adaptées à chaque marché

Pour permettre aux utilisateurs de découvrir et tester ses services dans chaque nouveau centre de données, OVH a conçu des offres exclusives « Discover OVH ». Disponibles en quantités limitées, les « Discovery Offers » affichent le meilleur ratio qualité / prix sur chacun des marchés.

Une performance rendue possible grâce à la capacité d’industrialisation et à l’infrastructure réseau d’OVH. L’hébergeur s’appuie en effet sur son réseau mondial en propre d’une capacité de 7,5 Tbps pour garantir des latences optimales et sécurisées. Redondé, il offre 32 points de présence à travers le monde. Il permet ainsi de délivrer une bande passante garantie à des tarifs compétitifs, même dans les zones où la bande passante est très couteuse, comme en Asie.

Tous les services proposés dans les nouveaux datacentres intègrent la protection contre tous les types d’attaques DDoS, proposée en standard gratuit par OVH. Les équipes ont mis en place quatre infrastructures de 160 Gps chacune dans tous les centres de données qu’elles opèrent.

Le service vRack, permettant d’interconnecter ses services, partout dans le monde, de manière isolée, sera également proposé afin que les utilisateurs puissent bâtir des infrastructures privées complexes sur un périmètre multidatacentre mondial.

Chaque mois, selon les pays, de nouveaux services viendront enrichir le portfolio de produits : gammes de serveurs dédiés, VPS, Public Cloud et Private Cloud. A terme, OVH souhaite mettre à disposition de ses clients l’ensemble de ses solutions partout dans le monde, via un Manager et une API uniques afin d’optimiser l’expérience utilisateur.

Pour suivre la roadmap des offres et leur disponibilité, rendez-vous sur : https://www.ovh.com/fr/discover/

D’autres destinations sur la feuille de route

En plus des trois ouvertures qui viennent d'être ouverts, sept autres centres de données sont attendus d’ici fin 2017, aux États-Unis, en Allemagne, en Italie, en Espagne, en Angleterre et aux Pays-Bas.

Dès fin 2016, le centre de données de Virginie sur la côte Est des États-Unis sera en production. Pour la côte Ouest, des annonces sont à prévoir début 2017.

En Allemagne et en Angleterre, les travaux des installations situées à proximité de Francfort et Londres sont en cours. Les premières offres commerciales sont annoncées pour mai 2017.

La phase de prospection se poursuit en Espagne et en Italie, tandis que l’ouverture d’un centre de données aux Pays-Bas est programmée pour fin 2017.

Cette annonce porte à 20 le nombre total de datacentres d’OVH actuellement en service. Au terme de son plan de déploiement, OVH proposera à ses clients un choix parmi 27 datacentres dans 11 pays sur 3 continents.