Windows Server supportera bientôt les conteneurs Linux nativement

Avec 900 000 applications conteneurisées dans le Docker Hub, il n'y a jamais eu de meilleur moment pour être développeur, mais il y a cependant une barrière : les images Linux fonctionnent sur des hôtes Linux, et les images Windows fonctionnent sur des hôtes Windows ce qui nécessite des infrastructures multiples et des outils de développement plus complexe souligne Microsoft dans un billet de blog annonçant que Redmond travaille à une solution pour effacer cette barrière.

Lors de la DockerCon 2017, Microsoft a fait la démonstration d'une évolution de sa technologie d'isolation Hyper-V qui permet d'exécuter n'importe quel image Windows ou Linux sur Windows Server. Avec la même expérience d'isolation et de gestion, pour des conteneurs Windows Server et des conteneurs Linux côte à côte souligne Microsoft.

Microsoft n'a pas indiqué à quelle date cette évolution d'Hyper-V serait disponible.