Allons-y hardiment : lançons-nous dans des prévisions pour 2015

Oui, l'heure est une nouvelle fois venue de se livrer à l'exercice des prévisions. Après une année 2014 intéressante, plusieurs nouvelles technologies sont sorties du lot pour prendre à bras le corps l'explosion des données. Comme le big bang auparavant, il semblerait que l'univers des données s'accroisse à la vitesse de la lumière, appelant de nouvelles technologies de stockage et de réseau qui soient capables de suivre leur croissance et de les gérer.

Alors, à quoi s'attendre pour 2015 ? J'ai réparti mes prévisions en six catégories :

Les serveurs

  • Le paradoxe entre systèmes hyper-convergés et composants ventilés va créer de nouveaux "legos" informatiques, sortes de briques modulaires contrôlées par logiciel
  • Les systèmes hyper-convergés vont stimuler une hausse des débits et une baisse de la latence dans les data centers hyperscale et ceux des entreprises
  • La volonté de réduire l'empreinte physique des serveurs va créer de nouvelles occasions de partage des ressources convergées.
  • La taille des serveurs de calcul a explosé et les cartes mezzanine OCP (Open Compute Project) vont émerger comme le standard en E/S

 

OpenStack, Cloud & Telco

  • L’industrialisation de communautés open cloud et le modèle économique Linux aide à la propagation d'OpenStack
  • Les services Web Amazon lanceront des stratégies sur site pour perturber l'informatique interne
  • Il y aura une bataille OpenStack contre les services Web Amazon dans l'entreprise car les leaders de l'OpenStack prétendent diminuer les coûts de plus de 60% par rapport aux services Web Amazon.
  • HP deviendra le leader de l'OpenStack dans les entreprises avec une volonté de prendre en charge les apps en place dans les data centers
  • Le NFV (Network Functions Virtualization) des telcos passera de VMware à l'hyperviseur KVM de l'OpenStack

Réseau

  • 2015 sera l'année de la « white box » SDN
  • Les objets connectés, les paiements mobiles et le BYOD vont accélérer la croissance du 10, 25 et 44 Gb Ethernet
  • L'adoption du 10GBASE-T va être retardée car le consortium 25 GbE sème le doute sur le marché de l'Ethernet
  • 2015 sera l'année de la mort de iWARP car Intel n'arrivera pas l'imposer car RDMA over Converged Ethernet (RoCE) v2 sera le grand gagnant
  • En conséquence, les développeurs d'applications vont utiliser RoCE faible latence car Intel n'arrive pas à intégrer iWARP

Les performances du réseau et des applications

  • Monitoring-as-a-Service va émerger avec les solutions OpenStack
  • Les réseaux virtuels vont requérir plus de surveillance granulaire pour l'attribution des appareils car la qualité du réseau ne peut être améliorée que grâce à une plus haute granularité de la visibilité du trafic.
  • La surveillance des réseaux 40/100 GbE sera le segment qui va le plus augmenter dans la gestion des performances réseau au niveau applicatif. 

Stockage

  • Le Fibre Channel Gen 6 (32 Gb) va faire son entrée et sera associé aux SSD/flash pour accélérer les données ainsi que les apps cloud
  • Le stockage des objets va devenir central avec les disques Ethernet et OpenStack Ceph
  • Le iSCSI 10/25 Gb va finalement gagner en respect avec le NFV et OpenStack Cinder
  • Ethernet sous RDMA commencera à supplanter le SAS dans le backplane des baies d'ici à 2020
  • Les premières baies NVMe (Non-Volatile Memory Express) commenceront à être livrées en 2015

Virtualisation et Software-Defined

  • L'ère de l'hyperviseur sera chahutée avec la montée des containers/Docker dans le cloud
  • Le "iTune'ing" des logiciels va changer la façon dont on vend les capacités au sein d'un software-defined data center
  • Je suis de l'avis de Gartner Research ; la seconde génération d'infrastructures software-defined va émerger en 2015 

Bien sûr, ce panorama n’englobe pas tout, il ne se concentre que sur ce qui retient le plus mon attention. Selon vous, quels sont les autres développements susceptibles de bousculer l'ordre des choses l’an prochain ?

Shaun Walsh, Senior Vice President du Marketing, Emulex