Les 3 grandes tendances marché pour 2016

1 / L'envolée des technologies apparues en 2015

Plusieurs nouvelles technologies permettant un déploiement d'applications rapide ont vu le jour en 2015,  comme les communautés CoreOS ou encore Docker.  Grâce à leur praticité, ces dernières ont connu un grand succès cette année ; et cela ne va pas faiblir en 2016. Les grands acteurs mondiaux du Cloud commencent à proposer des solutions autour de Docker, la technologie va donc se démocratiser et atteindre le plus grand nombre dans les mois à venir. Surtout quand on sait que la France est aujourd'hui le pays – en dehors des Etats-Unis – où la communauté Docker est la plus active. Pour exemple, le Paris Docker group comptabilise plus de 1  000 membres. 
De leur côté, plusieurs acteurs - plus petits et réactifs - ont déjà sauté le pas afin d'intégrer ces technologies à leurs plates-formes et peuvent désormais répondre de façon plus optimale aux besoins de leurs clients. 
 
Par ailleurs, le phénomène Big Data et les technologies qui l'entourent continueront de porter le marché. En 2015, le Big Data et les architectures autour d'Hadoop ont permis à de nombreux clients d'être sensibilisés à la gestion de données et, ainsi, se tourner vers le Cloud. En 2016, selon Markess les clients se tourneront vers les données provenant des objets connectés (IoT) avec des problématiques liées à l'intégration et à la connexion. Enfin plusieurs d'entre eux anticipent des évolutions en termes d'architecture, notamment via la démocratisation d'Hadoop et les architectures hybrides.
 
2 / La conformité redistribue les cartes du jeu 
L'année 2016 sera, pour les clients et les entreprises européennes, une année marquée par la montée de l'exigence en termes de conformité.  L'invalidation du Safe Harbor ainsi que le nouveau projet de règlement européen sur la protection des données (GDPR) ont mis en lumière les problématiques de partage de données avec les différents pays hors de l'Union Européenne. Les lois en préparation engendrent un plus fort besoin de conformité, qui mènera les clients français et européens à être plus pointilleux quant à leurs choix de prestataires. Ces derniers se tourneront donc plus facilement vers des acteurs possédant des centres de données en Europe, voire en France. 
 
Certaines entreprises chercheront à conserver l'ensemble de leurs données et de leur infrastructure critiques sur le sol européen, permettant ainsi une meilleure conformité aux différents règlements de l'UE. Ce qui permettra également de garantir une plus grande proximité géographique et d'améliorer les performances des applications avec une faible latence.
 
 
3/ Le marché se précise 
Le marché du Cloud connaîtra une consolidation en 2016, avec le rachat de plusieurs petites structures par les grandes entreprises du secteur.  La présence des grands acteurs est toujours forte, mais il existe également une place pour les plus petits acteurs, notamment ceux qui se concentrent sur le service et l'accompagnement. Ce sont ces derniers qui font défaut aux mastodontes du secteur, et pourtant, c'est cette valeur ajoutée que la plupart des clients réclament aujourd'hui. Dans un secteur toujours plus complexe – en raison de l'apparition rapide de nouvelles technologies mais aussi des changements légaux – les clients, au delà d'un simple prestataire, sont à la recherche de services. 
 
Enfin, on peut diviser le marché du Cloud en 3 grands secteurs : IaaS (Infrastructure as a service), Paas (Platform as a service) et le Saas (Software as a service).  En France, c'est le marché du SaaS qui a rapidement pris de l'ampleur au cours des dernières années. Cependant, on voit aujourd'hui beaucoup d'entreprises, notamment celles de moins de 500 employés, opter pour le Iaas. L'année 2016 sera donc celle de l'infrastructure en tant que service, qui connaît depuis quelques mois déjà une croissance soutenue. Ce marché est effectivement porteur puisqu'il permet aux entreprises de ne plus avoir à s'occuper de la partie « technique » de leur système informatique. 

Réda Belouizdad, Directeur marketing chez Ikoula