SD-WAN en services managés, allié de la migration multi-cloud !

Selon une étude récente, 83 % des workloads, ou charges de travail professionnelles, seront dans le cloud en 2020. Cette année, les entreprises continueront donc d'accélérer leur migration vers des cloud publics, tels que AWS, Azure et Google, dans le cadre d'une stratégie globale de transformation numérique. Des solutions multi-cloud ont donc commencé à émerger et sont, elles aussi, en pleine expansion. La raison ? Leur souplesse, leur capacité de personnalisation et leur résilience. Une alternative qui doit être envisagée par les entreprises en recherche constante d’amélioration de leurs performances réseaux et d’optimisation de leurs transferts de données.

Selon Nav Chander, Senior Director of Service Provider Marketing chez Silver Peak, en adoptant le SD-WAN en services managés, les entreprises peuvent en effet accélérer leur transition vers un environnement multi-cloud :

« Le SD-WAN (ou Software Defined Wide Area Network) est déjà utilisé pour assurer une connectivité cloud privée et publique sécurisée entre les bureaux ou sites distants, ainsi que les datacenters, quel que soit l’application cloud et le réseau de transport utilisé. Avec une stratégie de connexion multi-cloud, les entreprises disposent de davantage de solutions personnalisées de déploiement dans le cloud, et adaptées aux différents besoins de l'entreprise. En outre, cela permet une interconnectivité cloud-to-cloud efficace et agile, prenant en charge la migration des workloads, des sauvegardes, ainsi que des fonctions d’interconnexions de datacenters et de répartitions de charges.

De plus en plus de fournisseurs de services développent des solutions pour étendre un réseau SD-WAN entre plusieurs cloud et datacenters, et fournissent par conséquent une connectivité de haute qualité pour toutes les applications SaaS et IaaS, situées sur ou hors du réseau. Il est en effet plus facile et efficace d'acheminer le trafic depuis les bureaux distants et d'établir des connexions locales pour les applications SaaS de confiance. En outre, en intégrant une console unique de gestion de cloud, pour déterminer des stratégies flexibles, les organisations peuvent systématiquement sélectionner le chemin le plus adapté via n’importe quelle combinaison de routage sous-jacent, que ce soit via une connexion haut débit, MPLS (MultiProtocol Label Switching) ou LTE.

En optimisant les performances WAN, les fournisseurs de services peuvent en outre accroître facilement les capacités applicatives des communications inter-cloud dans le réseau SD-WAN, sans installer pour autant de nouveaux logiciels, ou déployer des virtualisations de fonctions réseaux supplémentaires. Il devient alors plus facile de gérer les infrastructures hybrides et de recourir à plusieurs plateformes cloud, grâce à une connectivité sous-jacente plus fiable. Les fournisseurs peuvent aussi proposer une connectivité en maillage complet – c’est-à-dire que chaque terminal est directement relié à tous les autres – avec des liaisons performantes et sécurisées. Une optimisation WAN intégrée assure alors une connectivité de latence faible, quel que soit le réseau sous-jacent.

L’accélération de l’adoption du SD-WAN profite aux fournisseurs de services managés qui tirent un meilleur parti de cette technologie. Une offre multi-cloud génère de nouvelles opportunités commerciales pour les prestataires qui, grâce à des services SD-WAN accélérant la migration des applications dans le cloud, peuvent désormais proposer un multi-cloud dynamique, flexible et performant. Les entreprises peuvent dès lors se connecter partout et à tous les clouds, et faire évoluer leur SD-WAN en fonction de l’évolution de leurs besoins. »

Nav Chander, Senior Director of Service Provider Marketing, chez Silver Peak