AMD dévoile des GPU en 7nm à destination du datacenter

AMD annonce les accélérateurs Radeon Instinct MI60 et MI50, des GPU en 7nm à destination du datacenter conçus pour proposer les performances de calcul requises pour la prochaine génération d’applications d’apprentissage profond, de calcul haute performance, de calcul dans le cloud ou de rendu. Les chercheurs, les scientifiques, mais aussi les développeurs utiliseront les accélérateurs AMD  Radeon Instinct pour solutionner les problèmes les plus complexes de notre temps avec notamment les simulations à large échelle dans les domaines du changement climatique, de la biologie, de la prévention des maladies et plus encore, d'après le fondeur.

"Les architectures GPU héritées empêchent les responsables informatiques de répondre aux demandes en constante évolution pour traiter et analyser des larges ensembles de données dans les datacenters modernes » indique David Wang, senior vice president engineering du Radeon Technologies Group pour AMD. « Combinant des performances de tout premier ordre, une architecture flexible avec une plateforme logicielle robuste et l’écosystème logiciel ouvert ROCm à la pointe de l’industrie, les nouveaux accélérateurs AMD Radeon Instinct sont les composants clés pour répondre aux challenges les plus difficiles du calcul dans le Cloud, aujourd’hui et dans l’avenir."

Les accélérateurs AMD Radeon Instinct MI60 et MI50 proposent des capacités de calcul flexibles en précision mixte, grâce aux unités haute performance qui leur permettent de gérer des charges de travail toujours plus variées en englobant notamment un pan des applications HPC et d’apprentissage profond. Les nouveaux accélérateurs AMD Radeon Instinct MI60 et MI50 ont été conçus pour gérer efficacement des tâches comme l’entraînement de réseaux neuronaux complexes, avec des niveaux de performance en virgule flottante supérieurs, une plus grande efficacité et de nouvelles fonctions pour les datacenters et les déploiements.

Les accélérateurs AMD Radeon Instinct MI60 et MI50 proposent des performances ultra rapides en virgule flottante et une mémoire HBM2 (deuxième génération High Bandwidth Memory) hyper rapide avec une bande passante atteignant des débits jusqu’à 1 To/s. Il s’agit également des premiers GPU à prendre en charge la prochaine génération d’interconnexion PCIe 4.0, qui est jusqu’à 2X plus rapide que les autres technologies d’interconnexion CPU/GPU, ainsi que la technologie AMD Infinity Fabric Link qui permet des communications GPU à GPU jusqu’à 6X plus rapide que les débits en PCIe Gen 3.

AMD a également annoncé une nouvelle version de sa plateforme logicielle ouverte ROCm pour des calculs accélérés qui prennent en charge les fonctions de l’architecture de ces nouveaux accélérateurs, et notamment des DLOPS optimisés et la technologie d’interconnexion AMD Infinity Fabric Link. Conçue pour s’adapter à la montée en charge, ROCm permet aux clients de déployer des systèmes de calculs hétérogènes haute performance, efficaces d’un point de vue énergétique, dans un environnement ouvert.

"Google estime que l’open-source est bon pour tous » dit Rajat Monga, engineering director, TensorFlow pour Google. « Nous avons vu combien il pouvait être utile d’ouvrir la technologie de l’apprentissage machine et nous sommes heureux de voir AMD l’embrasser. Avec la plateforme logicielle ouverte ROCm, les utilisateurs TensorFlow profitent d’une accélération GPU et d’un écosystème plus robuste pour ce qui est du machine learning."

Disponibilité

L’accélérateur AMD Radeon Instinct MI60 devrait être livré aux clients datacenter d’ici la fin 2018. L’AMD Radeon Instinct MI50 est prévu pour une livraison aux clients datacenter à la fin du premier trimestre 2019. La plateforme logicielle ouverte ROCm 2.0 est prévue pour une disponibilité fin 2018.