Améliorer l’élasticité du cloud et rendre les centres de données moins polluants : un chantier lancé conjointement par Inria et l’entreprise Scalair

L’équipe CIRRUS, composée de l’équipe-projet Spirals du centre de recherche Inria Lille – Nord Europe et de l’entreprise Scalair, a obtenu en septembre 2017 le label "Equipes mixtes laboratoire - entreprise" de la Région Hauts-de-France. Cette équipe de recherche travaille sur l’informatique en nuage – ou cloud computing - selon deux axes stratégiques : l’élasticité des applications en nuage et une infrastructure cloud bas-carbone.

Elasticité du cloud : pour un cloud plus agile et une optimisation des coûts
Les applications consomment beaucoup de ressources qui fluctuent en permanence selon la manière dont l’application est sollicitée (nombre de personnes connectées par exemple). Aujourd’hui le cloud est relativement figé : une intervention humaine est nécessaire pour déployer ou retirer des ressources. L’équipe CIRRUS travaille à créer des modèles de platesformes cloud s’auto-adaptant en fonction des besoins et à tout moment. De nombreuses applications de ces recherches sont possibles. Par exemple, l’élasticité du cloud pourrait considérablement faire baisser les coûts d’hébergement des entreprises de vente par correspondance.

Une informatique verte, économe en énergies
L’élasticité du cloud améliore sans conteste l’expérience utilisateur, mais peut nécessiter de plus en plus de ressources puisque la consommation de ressources augmente automatiquement lorsque les applications sont très sollicitées. Les deux objectifs de l’équipe CIRRUS – élasticité du cloud et informatique verte -, peuvent donc apparaître contradictoires : le défi de l’équipe de recherche va justement être de trouver des solutions pour allier ces objectifs, et faire en sorte que l’élasticité du cloud génère des économies d’énergie plutôt qu’une consommation accrue. Des recherches sont par exemple menées sur des centres de données – ou data centers – bas carbone.

Inria et Scalair : une étroite collaboration laboratoire – entreprise
Depuis 2014, le centre Inria Lille – Nord Europe et Scalair ont tissé des collaborations fructueuses : participation commune au projet PIA OCCIware de 2014 à 2017, co-direction de la thèse CIFRE de Yahya Al Dhuraibi depuis 2015. Un nouveau pas est franchi avec la mise en place de cette équipe de recherche commune. Cette équipe sera dès septembre 2018 l’une des deux premières équipes du centre à être localisée dans le nouveau bâtiment Inria situé à Euratechnologies. Sur le long terme, Inria et Scalair pourraient mettre en place un laboratoire commun de recherche et développement.