Cloud Magazine vous présente ses meilleurs voeux

Entreprise numérique : les 5 tendances clés de 2019 selon Equinix

L'évolution des tendances en matière de technologies et de données telles que la 5G, l'intelligence artificielle (IA), la Blockchain, la confidentialité des données et le cloud ouvrent la voie à des changements considérables au niveau des architectures des systèmes d'information et des réseaux en 2019. Telles sont les conclusions d'Equinix, fournisseur international d'interconnexions et de datacentres. Avec une couverture géographique inégalée de 52 régions, et près de 10 000 clients, l'entreprise dispose d'une perspective unique sur les principaux de réussite des entreprises dans l'économie numérique. Equinix s'appuie en effet sur sa plate-forme, qui connecte des écosystèmes établis et émergents d'entreprises et de fournisseurs de services cloud et réseau.

Les prédictions d'Equinix pour l'année 2019 :

1) Concrétiser la promesse de la 5G - Les réseaux sans fil et haut débit de demain accélèreront la transformation des réseaux contemporains
La 5G offrira des possibilités de transformation numérique illimitées, en particulier dans un monde connecté et s'appuyant sur l'Internet des Objets et l'intelligence artificielle. Pour parvenir à la haute densité d'antennes radio requise, les opérateurs cherchent actuellement à optimiser leurs coûts en utilisant des équipements réseau standard et open source, et en virtualisant le protocole de réseau sans fil. Ces efforts permettront de créer une architecture Edge capable de soutenir des réseaux cloud de radiocommunication, sur lesquels reposeront plusieurs antennes gérées à l'aide de pools de logiciels de virtualisation des fonctions réseau. Equinix anticipe une hausse des investissements en 2019 visant à assurer la refonte des infrastructures de réseaux cellulaires, la création de nouvelles infrastructures Edge, ainsi que l'innovation au niveau des équipements et des protocoles de réseau virtuel et sans fil à des fins d'amélioration des performances et d'optimisation des coûts.

2) Profiter de l'émergence de l'intelligence artificielle distribuée - La fin des architectures centralisées
La place de l'IA dans le monde professionnel est croissante et l'utilisation des données va augmenter de façon exponentielle. Bien que les architectures des systèmes d'intelligence artificielle de première génération aient jusqu'ici été centralisées, en 2019, les entreprises verront les architectures distribuées se généraliser. La création de modèles d'IA et la production d'inférences auront ainsi lieu à la frontière, plus près physiquement de la source des données. Pour accéder à davantage de sources externes afin de produire des prédictions précises, les entreprises se tourneront vers des places de marché de transactions de données sécurisées. Elles s'efforceront également de tirer parti des innovations dans le domaine de l'IA dans plusieurs clouds publics, sans se retrouver bloquées dans un seul cloud. L'architecture ainsi obtenue n'en sera que plus décentralisée.

3) L'émancipation des Blockchains - Un réseau de réseaux permettra à la Blockchain d'atteindre son stade de maturité pour plus de sécurité et une meilleure monétisation
Selon le cabinet IDC, les investissements réalisés dans les Blockchains progressent à un taux de croissance annuelle de 73 %, tandis que les dépenses totales devraient atteindre les 11,7 milliards de dollars d'ici 2022. 

Selon Equinix :

- Les entreprises commenceront à participer à une multitude de réseaux de Blockchains (sûreté alimentaire, services financiers, envois internationaux par conteneur, etc.), créant ainsi un réseau de réseaux - une solution leur permettant d'interagir simultanément avec plusieurs écosystèmes de Blockchains.
- Les performances de ces Blockchains deviendront une exigence plus importante dans le milieu professionnel, tout cela en raison de la nécessité de prendre en charge plus que de simples données transactionnelles, ou pour les applications où les performances en temps réel et la connexion avec d'autres sources de données sont des ingrédients importants. Comme exemples de cas d'usage sensibles aux questions de performances, on peut citer les systèmes de suivi et de traçabilité (chaîne d'approvisionnement), la communication / l'échange M2M (IoT), ou encore le règlement d'opérations transfrontalières et multidevises.  
- L'intégration deviendra un défi colossal à mesure que les entreprises combineront leurs applications existantes à des réseaux réunissant plusieurs Blockchains. Tout cela nécessitera le déploiement de points d'échange permettant aux participants de se connecter et de collaborer directement.

4) Maîtriser le casse-tête de la confidentialité des données - L'évolution des réglementations en matière de protection des données et les inquiétudes croissantes sur le plan de la confidentialité inciteront à la mise en place de processus de sécurité plus progressifs et distribués
Beaucoup d'entreprises et de fournisseurs d'offres SaaS déploient des mini-clouds dans plusieurs régions afin de respecter les exigences locales en matière de conformité et de résidence des données. Afin d'assurer une gestion cohérente de ces mini clouds, ils se tournent également vers des architectures distribuées de gestion des données nécessitant des réseaux et des structures de données mondiaux.

Pour éviter les fuites et garder le contrôle, Equinix s'attend à ce que les entreprises envisagent :
- de nouvelles techniques de gestion des données fonctionnant parfaitement sur des données chiffrées (par exemple, des formes limitées d'interrogation de données chiffrées de façon homomorphique) ;
- de nouvelles technologies de virtualisation matérielle empêchant les fournisseurs de services de surveiller les données de leurs clients.

5) L'interconnexion pour dompter la complexité du cloud - Les environnements hybrides multicloud augmenteront la pertinence de l'interconnexion
Les entreprises accèdent désormais simultanément aux solutions SaaS, IaaS et PaaS d'une multitude de fournisseurs, et Equinix s'attend à ce que 2019 soit l'année où émergeront de nouvelles problématiques liées au cloud hybride et au multicloud. Les organisations devraient éprouver des difficultés à étendre leurs périmètres de sécurité, et rencontrer des problèmes d'intégration et de gestion dans le cadre du déploiement d'architectures multicloud. La fourniture des fonctionnalités de sécurité, d'analyse ou encore d'échange de données à proximité immédiate du cloud sera donc un impératif pour profiter de flux de transfrontaliers optimaux, et pour que les organisations puissent s'appuyer sur les partenaires d'interconnexion adéquats pour faire face aux complexités du cloud. Selon l'étude de marché Global Interconnection Index d'Equinix, la bande passante d'interconnexion entre entreprises et fournisseurs de services cloud et informatiques devrait progresser de 98 % par an jusqu'à 2021, ce qui permettra de soutenir les entreprises déployant de nouveaux services numériques et migrant leurs charges de travail existantes vers des plateformes cloud tierces.