Extreme Networks rend les datacenters plus agiles et plus autonomes

Les équipes opérationnelles des datacenters sont confrontées à la demande croissante de déployer de nouveaux services aussi vite que le Cloud évolue. Leur efficacité est cependant bridée par des approches technologiques monolithiques, une visibilité limitée et des processus manuels. Pour aider les entreprises à surmonter ces défis, Extreme Networks annonce  le lancement d’une solution dédiée aux datacenters visant à l’automatisation à leur propre rythme avec des outils de contrôle, de gestion, de visibilité et d'analyse informatique inter-domaines, qui fonctionnent au sein de n'importe quel environnement existant.

Les nouveaux hardware et software de la solution Agile Data Center d’Extreme fournissent aux entreprises les outils dont elles ont besoin afin de faire usage de l'automatisation à tout moment de leur transition. Cette technologie ‘plug-and-play’ sécurisée combine le meilleur des équipements récemment acquis avec les outils d'automatisation, de gestion, d'analyse et de sécurité d'Extreme.  Grâce à cette combinaison, les risques, impliqués dans le déploiement et la gestion d'environnements multi-constructeurs et dans la transition des architectures existantes, sont plus facilement réduits et la complexité et les interventions manuelles atténuées.

La solution Agile Data Center d’Extreme inclut :

  • L’automatisation IT inter-domaines. Extreme Workflow Composer, basée sur la plateforme Extreme StackStorm, permet de personnaliser les échanges inter-domaines et l’automatisation multi-constructeurs, afin d’obtenir une intégration complète du compute, du stockage, de la sécurité et du réseau.
  • L'automatisation à son propre rythme. Extreme Embedded Fabric Automation permet la création d’une Fabric IP Spine/Leaf de n’importe quelle taille en mode ‘plug-and-play’ en quelques secondes – sans avoir besoin de logiciel ou de réseau additionnels. Les clients peuvent automatiser à leur propre rythme avec des workflows personnalisables, en utilisant des outils tels que Ansible ou Extreme Workflow Composer.
  • Une gestion centralisée accessible à travers une seule console. La plateforme Extreme Management Center offre une administration simplifiée, multi-constructeurs et avec des capacités de surveillance unifiée sur le réseau filaire et sans fil, de l’accès par le campus jusqu’au datacenter, réduisant ainsi le temps d’administration et accélérant la résolution.
  • La visibilité à tout moment. Le tableau de bord ExtremeAnalytics donne une visibilité des usages applicatifs de bout en bout à travers le campus, le datacenter, entre les VMs (machines virtuelles) et dans le Cloud, permettant aux administrateurs de disposer d’informations en temps réel pour faciliter la prise de décisions. Une sonde virtuelle saisit l’information du trafic entre les instances virtuels VMware, sans ralentir le réseau. Le mode GUEST VM accessible sur les SLX d’Extreme offre aux administrateurs réseau des capacités d’analyses intégrées.
  • Un réseau agile et évolutif. L'architecture ouverte et agnostique des chipsets utilisés par Extreme élimine tout blocage dans le temps et forme la base d'un réseau qui s'adapte facilement et rapidement aux besoins en constante évolution de l'entreprise dans sa transformation numérique. L'intégration transparente de VMware vCenter accélère le déploiement des applications grâce à l’identification des VM, leur mobilité et la migration des serveurs.
  • Du hardware pour n’importe quel cas d’usage. Les plateformes de commutation et de routage SLX d’Extreme sont le fondement du datacenter moderne. Les nouveaux commutateurs Leaf SLX 9030 pour le Top-Of-Rack et le nouveau routeur SLX 9640 pour le Border-Routing et l'interconnexion de datacenter (DCI), renforcent un portefeuille déjà solide et complet.

« Pour Extreme, l'interopérabilité signifie plus qu'une myriade d'API. Il s'agit d'offrir de réelles capacités multi-constructeurs qui répondent aux besoins de l'entreprise moderne. La console de gestion d'Extreme permet une visibilité 360 et une administration unifiée des réseaux. Le Workflow Composer d'Extreme permet lui aussi une automatisation inter-domaines et multi-constructeurs. De plus, les outils adaptables de déploiement de la Fabric permettent aux clients d’appliquer leur modèle une fois et de le réutiliser plusieurs fois. Tout cela permet aux entreprises de transformer leurs datacenters afin de s'adapter et de répondre rapidement aux nouvelles demandes de services pour un meilleur bénéfice métier », déclare Nabil Bukhari, Vice-Président Produits - Extreme Networks