Forrester Research : virtualisation aide à une adoption du « cloud computing » et notre analyse à nous

la virtualisation aide-t-il le cloud à s'implémenter en entreprise ? Une étude de Forrester montre que la virtualisation serveur en entreprise est très forte en Amérique du Nord et Europe, 54 % des PME le sont ou le seront d'ici 12 mois. ce qui n'est pas une surprise selon nous. Aujourd'hui elles sont 36 % des PME.

Et le cloud dans tout ça ? Si le concept leur reste obscur, sa pénétration est très lente et pour cause (c'est quoi, à quoi cela me servir, pour quelles applications, pour quelles architectures ?) : 5 %. 2 % chez les PME adoptent un service cloud comme le serveur virtualisé.

Le SaaS qui est sous ensemble du cloud (là c'est moi qui parle) va décoller bien plus fortement. Aujourd'hui, sa part de marché est estimé entre 12 et 15 % selon les chiffres des cabinets d'analystes. D'ici 2015 - 2018 (soyons fou), certaines personnes annoncent 40 % d'ici 2012, vers les 25 %. Ce qui est certain, et contrairement au discourt de certains intervenants de l'ASP Forum, il y a dualité du mode de consommation de l'application : localement (serveur, desktop) et dans le cloud (cloud pur ou via du saas). Le modèle SaaS / Cloud ne va tout écraser d'un coup, cela est totalement illusoire et surtout faux !

aujourd'hui les offres saas répondent à des besoins précis comme le CRM, la partage documentaire, la collaboration, la communauté unifiée, voire de la bureautique. Mais la question de l'intéropérabilité, d'intégration des services et de l'existant demeure partiellement adressée par les éditeurs.

et d'autre part, quid du modèle économique pour un éditeur ? Car c'est bien beau de proposer à ces clients à mode Saas de son application mais si son logiciel était vendu 100 et que le Saas est vendu 10, il faudrait donc X mois / x année pour retrouver le même chiffre d'affaire que la vente de licences. D'ou problème économique important. Comme nous l'a dit Progress Software et sa VP monde Saas, le Saas pour un éditeur n'est pas une question technique mais une question business, quel modèle je dois définir ? Et on peut même rajouter : comment définir le prix de son Saas : il ne s'agit de brader un service en ligne ni de le vendre plus cher (à terme) que la licence. bref trouver le juste prix. Et l'entreprise cherche le juste prix aussi.