Hortonworks, IBM et Red Hat dévoilent l'Open Hybrid Architecture Initiative

Hortonworks et Red Hat annoncent un nouvel effort collaboratif, Open Hybrid Architecture Initiative, visant à développer un modèle de déploiement d’entreprise conçu pour permettre aux cas d’usages Big Data de tourner de façon hybride sur les architectures sur site, multi-cloud et en périphérie.

 

Dans cette première phase de l’initiative, les entreprises prévoient de travailler ensemble à optimiser Hortonworks Data PlatformHortonworks DataFlowHortonworks DataPlane et IBM Cloud Private for Data en vue de leur utilisation sur Red Hat OpenShift, la plateforme d’entreprise leader de l’industrie pour les conteneurs et les applications Kubernetes. Les utilisateurs pourront développer et déployer des cas d’usages Big Data en conteneur, facilitant ainsi la gestion par les clients d’applications de données à l’échelle de déploiements en cloud hybride. De plus, IBM et Hortonworks vont élargir leur collaboration à l’intégration de services proposés via Hortonworks DataPlane avec IBM Cloud Private for Data.

Les entreprises connaissent des transformations massives de leur modèle économique, sous l’effet de leur capacité à traiter et analyser de nouveaux types de données dans des proportions énormes. Par conséquent, beaucoup optent pour des environnements en cloud hybride qui utilisent des microservices légers de la façon la plus efficace possible.

Hortonworks et IBM ont précédemment annoncé une collaboration visant à aider les entreprises à accélérer leur prises de décisions basées sur les données. C’est ce sur quoi repose l’annonce de ce jour avec l’intention de porter les cas d’usages Big Data sur une fondation moderne à base de conteneurs, permettant aux clients de déployer les plateformes Hortonworks et IBM dans un environnement de cloud hybride optimisé par Red Hat OpenShift. Voici ce que prévoit l’initiative :

  • Hortonworks prévoit de certifier Hortonworks Data Platform, Hortonworks DataFlow et Hortonworks DataPlane en tant que conteneurs certifiés Red Hat Certified Containers sur Red Hat OpenShift et cherche à obtenir la désignation « Primed ». De plus, Hortonworks va améliorer HDP en vue de l'adoption d'une architecture cloud-native pour les déploiements sur site en séparant la partie calcul et stockage et en plaçant en conteneurs tous les cas d’usages de Hortonworks Data Platform et Hortonworks DataFlow. Ainsi, les clients vont pouvoir adopter plus facilement une architecture hybride pour les applications Big Data et analytiques, le tout avec des fonctions courantes et de sécurité fiables, ainsi que le niveau de gouvernance des données et les opérations dont les entreprises ont besoin.
  • IBM, qui a annoncé cette année ses projets d’étendre la plateforme IBM Cloud Private et les middlewares à la plateforme OpenShift, commence le processus de certification Red Hat OpenShift pour IBM Cloud Private for Data et a d’ores et déjà obtenu la désignation « Primed ». La grande communauté des développeurs et utilisateurs d’OpenShift, qui inclut des clients d’IBM et de Hortonworks, obtiendra un accès rapide à des fonctionnalités robustes, analytiques, de data science, de machine learning, de gestion de données et de gouvernance, le tout supporté par les clouds hybrides.

« Kubernetes est le système de facto d’orchestration de conteneurs et nous travaillons dans cet écosystème depuis l’origine du projet pour le rendre disponible à tous, et surtout via Red Hat OpenShift. Nous sommes heureux que Hortonworks et le portefeuille de données IBM Cloud Private aient sélectionné Red Hat OpenShift comme leur plateforme Kubernetes de confiance pour les cas d’usage Big Data », déclare Ashesh Badani, vice-président et directeur général, Cloud Platforms, Red Hat. « En développant et gérant leurs applications via des conteneurs et Kubernetes avec OpenShift, les clients et l’écosystème Big Data ont l’occasion de porter cette nouvelle génération de cas d’usages Big Data dans le cloud hybride et de bénéficier des avantages d’une infrastructure multi-cloud agile, efficace et fiable. »

« Les efforts que déploient Red Hat, IBM et Hortonworks pour moderniser les cas d’usage Big Data des entreprises via la conteneurisation vont permettre aux clients de profiter pleinement de l’agilité, de l’évolutivité et des avantages économiques d’une architecture de données hybride », déclare Rob Bearden, PDG de Hortonworks. « Les innovations nées de cette collaboration peuvent permettre le modèle de déploiement hybride transparent et fiable dont les entreprises ont besoin pour réussir leur transformation de leur modèle économique. »

En plus des enjeux compétitifs et de données, les entreprises peinent à porter des applications conçues à l’origine pour le cloud public derrière le pare-feu pour renforcer le contrôle, réduire leurs coûts, accroître la sécurité et faciliter l’administration. A l’occasion d’une récente étude IDC Cloud and AI Adoption Survey[1], plus de 80% des sondés ont déclaré vouloir migrer ou rapatrier leurs données et cas d’usage des environnements de cloud public derrière le pare-feu vers des clouds privés hébergés ou des emplacements sur site au cours de l’année prochaine, les attentes initiales d’un fournisseur unique de cloud public n’étant pas satisfaites.

« Ces dynamiques si elles se poursuivent vont ralentir l’innovation et la progression des entreprises vers l’IA d’entreprise », déclare Rob Thomas, directeur général, IBM Analytics. « Gravir les échelons vers l’IA suppose une robuste préparation des données, de l’analytique, de la data science et de la gouvernance, avec une évolutivité et une rationalisation que permettent justement les environnements en conteneurs orchestrés par Kubernetes dont nous parlons aujourd’hui. »