Lancement de la version 'Queens' d'OpenStack

La communauté OpenStack lance Queens, la 17ème version de ce logiciel d'infrastructure de cloud open source. Queens est une version compacte résultant d'un cycle de développement de six mois, qui offre des avancées profitant non seulement aux entreprises ayant une charge de travail critique, mais aussi aux organisations qui investissent dans des cas d'utilisation émergents comme les conteneurs, la NFV, l'edge computing et l'apprentissage automatique. La version Queens inclut des fonctionnalités robustes et orientées entreprise, notamment la fonctionnalité Multi-Attach de Cinder.

Cinder Multi-Attach permet aux opérateurs d'attacher le même volume Cinder à plusieurs VM. Si un nœud tombe en panne, un autre prend le relais et peut accéder au volume. Cette redondance qui prend en charge la haute disponibilité (HA) pour les charges de travail critiques est l'une des fonctionnalités les plus recherchées dans les environnements de cloud.

La version Queens inclut également des améliorations significatives en ce qui concerne la prise en charge de nouveaux cas d'utilisation tels que l'apprentissage automatique, la NFV, l'intégration des conteneurs et l'edge computing.

●  Prise en charge des vGPU (processeurs graphiques virtuels) — Dans Nova, la prise en charge des vGPU permet aux administrateurs de cloud de définir des modèles techniques pour demander des ressources et résolutions spécifiques aux vGPU. Les utilisateurs finaux peuvent démarrer des VM disposant de vGPU, une capacité importante pour les charges de travail à forte intensité graphique et de nombreuses charges de travail liées à la science, l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique.

●  Cyborg — Cyborg, un outil de gestion des ressources d'accélération matérielle et logicielle telles que les GPU, FPGA, CryptoCards et DPDK/SPDK, fait ses débuts dans la version Queens. L'accélération est devenue une nécessité plus qu'une option, en particulier pour les entreprises de télécommunications ayant des charges de travail NFV. Grâce à Cyborg, les opérateurs peuvent lister, identifier et trouver des accélérateurs, attacher et détacher des accélérateurs à des instances et installer et désinstaller des disques. Cyborg peut être utilisé seul ou en combinaison avec Nova ou Ironic.

● Ironic Rescue Mode — Réparation d'instances— longtemps disponible pour les machines virtuelles dans Nova—maintenant disponible pour les instances bare metal dans Ironic. Les opérateurs peuvent maintenant réparer des nœuds bare metal mal configurés ou régler des problèmes tels que la perte de clé SSH.

● Démon CNI Kuryr Kuryr ajoute un démon CNI permettant d’augmenter l'évolutivité des opérations sur Kubernetes. Pour prendre en charge la HA, le démon CNI surveille les événements pod, ce qui élimine le besoin d'attendre chaque événement sur l'API Kubernetes. Des pods peuvent être créés même si le contrôleur tombe en panne.

● Prise en charge de l'edge computing — Deux nouveaux projets, OpenStack-Helm et LOCI, prennent en charge les applications d'edge computing comme celles présentées dans le livre blanc « Cloud Edge Computing : Beyond the Data Center » récemment publié par les membres de l'OSF Edge Computing Group.

● Service de conteneurs Zun — Zun est un nouveau projet OpenStack permettant aux utilisateurs de démarrer et exécuter des conteneurs rapidement sans avoir à gérer des serveurs ou des clusters. Il ajoute de manière fluide des capacités avancées pour les entreprises en matière de mise en réseau, stockage et authentification des conteneurs en s'intégrant à Neutron, Cinder, Keystone et aux autres services OpenStack de base.

« À l'aube du cloud, les cas d'utilisation étaient relativement restreints, mais la portée des cas d'utilisation du cloud s'est aujourd'hui élargie pour inclure une immense variété de charges de travail », a déclaré Mark Collier, directeur des opérations de l'OpenStack Foundation. « Au fur et à mesure que la portée du cloud évolue, OpenStack évolue en tant que plate-forme. Prenons les améliorations apportées aux vGPU et aux conteneurs dans la version Queens : elles concernent deux extrémités opposées du spectre des cas d'utilisation et montrent à quel point OpenStack est flexible et capable de prendre en charge l'évolution des exigences de l'infrastructure ouverte. »

Queens peut être téléchargé ici.