Le géant Alibaba veut devenir un acteur majeur du Cloud Computing en France et en Europe

Après l’Asie - Pacifique, Alibaba Cloud, la partie infrastructure du géant chinois Alibaba, ouvre en Europe des bureaux, recrute des équipes et commencent à déployer des datacenters ! Les premières équipes sont arrivées en 2016. Actuellement, trois bureaux sont ouverts : Londres, Francfort et Paris. Ils couvrent les principaux marchés IT européens. Alibaba Cloud se veut pragmatique dans son approche comme nous l’a confié Qunkai Liu : agir localement sur les marchés, mettre en place des équipes commerciales, des équipes supports parlant la langue et apporter un niveau premium aux clients. Et depuis 3 ans, les investissements dans les infrastructures sont importants. 

Le même réalisme se fait dans la manière d’aborder les entreprises et pour convaincre les utilisateurs. Oui c’est le 1er fournisseur en Chine, oui le groupe pèse très lourd dans le commerce en Asie mais pas en Europe. « Nous sommes nouveaux, on doit beaucoup travailler (nos offres). Nous ne pouvons pas être bons partout. » analyse M. Liu. Le fournisseur se focalise sur les offres verticalisées pour proposer des services complets (seul ou avec des partenaires) pour répondre aux demandes des entreprises, comme dans le retail. Aujourd’hui, le Alibaba Cloud propose de nombreux services autour de l’infrastructure classique (compute), machines virtuelles, big data, base de données, services de machine learning / IA, sans oublier la chaîne DevOps. 

L’autre objectif est de construire une écosystème fort que se soit avec des intégrateurs, éditeurs tiers. Dans cet objectif, une marketplace est disponible. Des annonces devraient se multiplier dans les mois à venir. 

Envers les développeurs, Alibaba Cloud a tout à faire. Dans ce but, des offres découvertes / gratuites sont disponibles pour tester les services. Un programme startup a été mis en place. Pour le fournisseur, le développeur est stratégique.

Le fait d’être chinois est-il un problème ? Pour les responsables, ce n’est pas problème. Il faut tout d’abord convaincre les entreprises et prouver de la pertinence de l’offre. La société rappelle qu’elle respecte le GPDR. Alibaba Cloud met en avant sa capacité à accompagner les entreprises dans le monde entier.

François Tonic