Cloud Magazine vous présente ses meilleurs voeux

Red Hat OpenStack Platform 14 : un environnement unifié pour les conteneurs

Red Hat annonce le lancement de Red Hat OpenStack Platform 14, la dernière version de la solution IaaS (Infrastructure-as-a-Service) évolutive et cloud native de Red Hat. Basée sur la version communautaire d'OpenStack « Rocky », Red Hat OpenStack Platform 14 s'intègre mieux avec Red Hat OpenShift Container Platform, la plateforme d'entreprise Kubernetes la plus complète du marché. Combinant l’optimisation de la consommation des ressources bare metal et une automatisation améliorée des déploiements, Red Hat OpenStack Platform 14 vise à fournir une offre d'infrastructure unique à même de poser les fondations pour des charges de travail traditionnelles, virtualisées et cloud natives.

Intégration de Kubernetes avec Red Hat OpenShift Container Platform

Alors que le passage aux conteneurs et aux applications cloud natives devient un élément important des stratégies de transformation numérique des entreprises, être capable de déployer efficacement Kubernetes sur OpenStack devient une nécessité. Afin de répondre à ce défi, Red Hat OpenStack Platform 14 peut non seulement héberger Red Hat OpenShift Container Platform, mais aussi automatiser les besoins de provisionnement et d’évolutivité de la plate-forme Kubernetes de Red Hat. Ces capacités comprennent :

  • L’approvisionnement automatisé des ressources d'infrastructure bare metal et virtuelles pour Red Hat OpenShift Container Platform sur les nœuds Red Hat Enterprise Linux, contribuant ainsi à fournir une solution cloud unifiée pour les environnements système virtualisés et les environnements système en conteneurs à destination des entreprises évoluant vers des environnements de cloud natifs ou bare metal.
  • Le déploiement automatisé de clusters Red Hat OpenShift Container Platform prêts à la production et à haute disponibilité, permettant d'ouvrir la voie à des opérations continues sans un seul point de défaillance.
  • La mise en réseau intégrée permettant aux charges de travail virtuelles OpenShift conteneurisées et OpenStack du même locataire d'être connectées au même réseau virtuel (Kuryr) augmentant les performances de l'architecture.
  • L’utilisation automatisée des services intégrés d'équilibrage de charge OpenStack pour les charges de travail basées sur les conteneurs frontaux.
  • L’utilisation du stockage d'objets OpenStack intégré pour héberger plus efficacement les registres de containeurs.

De surcroît, Red Hat OpenStack Platform 14 offre des nœuds Red Hat OpenShift évolutifs permettant aux entreprises d’allouer ou de retirer des ressources en fonction de l'évolution des exigences de charge. Cela peut aider à améliorer l'efficacité informatique sans limiter la capacité d'une organisation à explorer de nouvelles offres de services ou de nouveaux secteurs d'activité.

Gestion étendue de la plateforme Red Hat OpenStack pour les serveurs bare metal

Grâce à Red Hat OpenStack Platform pour bare metal, les équipes informatiques peuvent désormais transférer des charges de travail cloud natives, comme celles exécutées sur Red Hat OpenShift Container Platform, sur des serveurs bare metal, de manière contrôlée et cohérente, permettant une vitesse et une agilité accrues sans sacrifier le contrôle ou la stabilité des opérations. Dans ce contexte, l'intégration de Red Hat Ansible Networking avec le composant Red Hat Bare Metal Provisioning automatise la reconfiguration des commutateurs réseau pour permettre une bonne isolation des locataires.

De plus, la plateforme Red Hat OpenStack Platform pour bare metal est associée à un programme de certification matérielle. Ce système est conçu pour offrir une option d'achat simplifiée et moins coûteuse, tout en offrant au client la certitude que le matériel est certifié.

Déploiements simplifiés de la plateforme Red Hat OpenStack avec Red Hat Ansible Automation

Red Hat OpenStack Platform 14 étend l'intégration avec Red Hat Ansible Automation, rendant le processus de déploiement plus facile que dans les versions précédentes. Les équipes d'exploitation informatique peuvent désormais pré-visualiser le déploiement d'une plateforme Red Hat OpenStack avant sa mise en service, ce qui leur permet de mieux identifier et résoudre les problèmes. Une visibilité supplémentaire est fournie pendant le processus de déploiement lui-même, ce qui permet d'identifier plus rapidement les points de défaillance et les mesures correctives, y compris la capacité de répéter et de réappliquer les étapes de déploiement isolées si nécessaire.