SUSE présente une nouvelle version native de son célèbre modèle de développement Cloud Foundry pour Kubernetes

SUSE annonce l’arrivée sur SUSE Cloud Application Platform d’une nouvelle version, native pour Kubernetes, de son célèbre modèle de développement Cloud Foundry, progressant ainsi vers son objectif d’aider les entreprises à accélérer le déploiement des applications et l’innovation, et à les faire gagner en agilité. Cette dernière initiative en date de SUSE a pour but d’offrir aux utilisateurs de Kubernetes la meilleure expérience DevOps cloud native en combinant les technologies Kubernetes et Cloud Foundry. Selon l'éditeur, SUSE Cloud Application Platform améliore nettement la productivité des développeurs grâce à l’automatisation qui leur évite d’avoir à créer et gérer des images de conteneurs.

SUSE intègre la technologie du projet open source Eirini, qui permet d’utiliser Kubernetes comme moteur d’orchestration des conteneurs pour le déploiement et la gestion des applications à travers Cloud Foundry. Eirini offre aux opérateurs la possibilité de choisir les fonctionnalités Kubernetes pour orchestrer les instances de conteneurs d’applications dans SUSE Cloud Application Platform, tout en conservant l’expérience utilisateur de Cloud Foundry, familière à de nombreux développeurs.

« SUSE fournit des solutions à haute productivité pour le déploiement d’applications cloud natives », commente Gerald Pfeifer, vice-président Programmes produits et technologiques de SUSE. « Notre approche consiste à identifier les meilleures technologies open source et à les réunir de manière pertinente pour nos clients. Aujourd’hui, cela veut dire associer la productivité hors pair du modèle Cloud Foundry à l’infrastructure moderne de Kubernetes au sein de SUSE Cloud Application Platform. Cette combinaison sans équivalent permet à nos clients de réduire la complexité et de gagner en agilité afin de répondre à l’évolution des exigences de l’économie numérique. »

SUSE a entamé l’intégration de Kubernetes et Cloud Foundry en 2017 avec la mise en conteneur de Cloud Foundry et son exécution dans Kubernetes. Cela a pour effet de réduire l’empreinte de Cloud Foundry et d’en faciliter la gestion pour les utilisateurs de Kubernetes. L’étape suivante consiste à remplacer l’ordonnanceur interne de Cloud Foundry par Kubernetes, pour créer une version native complète pour Kubernetes de Cloud Foundry et simplifier encore SUSE Cloud Application Platform pour les utilisateurs de Kubernetes.

« L’une des plus grandes forces de l’open source réside dans l’approche communautaire du développement des logiciels, encourageant la libre circulation des idées pour stimuler l’innovation », souligne Dan Kohn, directeur exécutif de la CNCF (Cloud Native Computing Foundation). « La collaboration de SUSE avec les communautés CNCF et Cloud Foundry reflète notre objectif commun d’améliorer l’expérience des développeurs et des utilisateurs Kubernetes. »

Chip Childers, CTO de la Cloud Foundry Foundation, ajoute : « La Cloud Foundry Foundation est très heureuse des contributions de SUSE aux efforts de la communauté Cloud Foundry autour de la plate-forme Kubernetes. C’est là un exemple d’une solution d’entreprise issue de la création active, par l’écosystème open source, de passerelles entre les projets, les communautés et les technologies. »

 

SUSE Cloud Application Platform est une plate-forme moderne, reposant sur Kubernetes pour le déploiement des applications et utilisée par les développeurs et les équipes opérationnelles afin d’optimiser la gestion du cycle de vie des applications classiques et des nouvelles applications cloud natives. Associant les technologies Kubernetes et Cloud Foundry, leaders du marché, la plate-forme facilite l’intégration des processus DevOps pour accélérer l’innovation, améliorer la réactivité de l’informatique et maximiser le retour sur investissement.

Nicolas Christener, CEO/CTO d’Adfinis SyGroup AG, témoigne : « Du fait que SUSE Cloud Application Platform fonctionne dans Kubernetes, il est relativement simple pour nous de l’utiliser dans notre environnement multicloud. Nous exploitons la plate-forme sur des services Kubernetes dans le cloud public aux fins de test, puis nous la déployons en production dans une infrastructure Kubernetes de cloud privé. Cela fonctionne à merveille. »

SUSE prévoit d’inclure la version native pour Kubernetes de Cloud Foundry, avec l’ordonnanceur du projet Eirini Kubernetes, dans la prochaine mise à jour majeure de SUSE Cloud Application Platform l’an prochain.

SUSE présente une version préliminaire des nouvelles capacités à l’occasion du Cloud Foundry Summit qui se déroule cette semaine à Bâle (stand 14). Pour plus d’informations sur SUSE Cloud Application Platform, rendez-vous sur http://www.suse.com/cloud-application-platform.