Cloud Magazine vous présente ses meilleurs voeux

T-Systems lance une nouvelle version de son offre OTC plus sécurisée en version standard

La nouvelle version de Open Telekom Cloud (OTC) offre désormais plus de sécurité informatique dans sa version standard. Grâce au cryptage du Workspace Service et de Mongo DB, les entreprises peuvent protéger rapidement et plus facilement leurs postes de travail virtuels ainsi que les bases de données relationnelles évolutives dans OTC. D'autres améliorations ont également été apportées à la solution en matière de services et de gestion sur le Cloud public basé sur OpenStack.

De plus, OTC a simplifié la création et l'exploitation de solutions de sauvegarde et de reprise après sinistre. Avec ce nouveau service « reprise après sinistre », le « mirroring » des systèmes et des données sur plusieurs autres zones de stockage offre l’avantage que les informations et les applications restent disponibles même si des perturbations surviennent dans l'une des zones. Avec ses centres de données à Magdebourg et Biere, OTC a toujours offert la possibilité de mettre en miroir les instances sur deux zones de disponibilités. Mais cette redondance ne pouvait être configurée que manuellement. Le nouveau service de reprise après sinistre du stockage simplifie considérablement le processus, même lorsque les entreprises souhaitent sécuriser leurs applications hébergées avant de les intégrer dans le Cloud.

Avec la nouvelle gestion indépendante des quotas, OTC offre la possibilité de limiter les ressources par tenant ou par projet sur la base de règles définies individuellement. En outre, les ressources des zones Elastic Cloud Server, Bare Metal Server et hôtes dédiés peuvent désormais être limitées séparément via la gestion des quotas. De cette façon, les entreprises peuvent définir des limites différentes pour différentes ressources, tout en restant flexibles et en évitant des surcoûts imprévisibles.

Open Telekom Cloud et Huawei

T-Systems travaille avec Huawei depuis plus de 10 ans et propose des solutions de qualité pour les technologies de l'information et un service optimisé pour les Cloud privés et publics. Huawei fournit les composants matériels OTC. Deutsche Telekom et Huawei sont deux membres très importants de la communauté OpenStack.

Plus de 600 ingénieurs en R&D (Deutsche Telekom et Huawei) travaillent sur Open Telekom Cloud, publient dans la communauté Openstack et contribuent à l'amélioration continue du système. Les contributions se classent au premier rang dans la communauté Completed Blueprints, l'indicateur de contribution au code OpenStack le plus important