Thales et Microsoft partenaires pour proposer un cloud privé aux forces armées

Thales et Microsoft ont conclu un partenariat dont le but est de proposer une solution de cloud privé aux forces armées. Une offre qui sera la première à aller du cloud en métropole jusqu'au théâtre des opérations.

Pour ce faire, la solution s’appuiera sur Microsoft Azure Stack, qui, livré en tant que système intégré, sera utilisé comme système de base, un système dans lequel Thales intègrera ses solutions de connectivité, de chiffrement et de cybersécurité intégrale. Le système gérera les données les plus sensibles, hébergées dans les quartiers généraux des Ministères de la Défense ou déployées sur le terrain. In fine le système associera la puissance du cloud computing et les fonctionnalités d'Azure Stack aux fonctionnalités robustes et résilientes de Thales en matière de cybersécurité, pour garantir la sécurité de toutes les données considérées comme sensibles et confidentielles par les forces armées, expliquent les deux partenaires.

Dans le cadre de futurs développements d'applications, la plateforme Azure Stack pourrait offrir aux utilisateurs la capacité d'analyser de gros volumes de données en temps réel, grâce à l'expertise Guavus Reflex en matière de collecte de renseignements, mais aussi la capacité d'utiliser des applications IoT militaires, avec différents types de capteurs sur le terrain, voire même d'échanger des données avec des applications mobiles (soldats augmentés), précisent les deux partenaires.

Alors que Google a du céder à la pression de ses employés afin que son intelligence artificielle ne soit pas employée à des fins militaires, Microsoft a souligné que ses services d'intelligence artificielle ne sont pas intégrés à cette offre. L'analyse des données sera faite uniquement par Thalès.

Les partenaires ne se sont pas étendus sur les clients potentiels de cette offre. Il y a la France bien sûr, mais d'autres scénarios sont envisagés.