Vantiq : mise aussi sur l’architecture mesh

L’éditeur Vantiq se spécialise sur l’approche « event-drive », le développement orienté événement. Le premier outil disponible a été Modelo. Il s’agit d’une plateforme complète pour développer, déployer et exécuter des applications très orientées données. Par exemple, pour connecter des IoT, des capteurs, des environnements métiers ou encore des terminaux mobiles. L’outil permet ensuite de créer des flux, des événements dédiés : localiser un objet, assigner des techniciens, envoyer des informations dans un CRM, etc. Vantiq peut être vu comme un middleware. Les informations et traitements réalisés sont envoyés dans les front-ends des utilisateurs. Pour ce faire, Vantiq s’appuie sur une approche low code, pour minimiser le développement. Modelo fournit un éditeur graphique pour construire visuellement son application.

App Modeler est un des modules phares de la version 3 de Modelo, annoncée en octobre dernier. Il s’agit d’un designer permettant de construire l’application. Il utilise des jeux de couleurs : un couleur correspondant à un usage, un action métier, etc. Il se destine avant tout aux équipes métiers, et non aux développeurs. Avec Modelo 3 apparait aussi un SDK dédié : Enterprise Connectors. Il permet d’interface Vantiq à des systèmes non supportés par défaut. Ce qui peut être très pratique en milieu logistique ou industriel qui utilise parfois des protocoles dédiés.

Autre nouveauté récente, l’arrivée d’une seconde solution dans l’offre de l’éditeur : Pronto. L’éditeur définit Pronto comme un AEB, Advanced Event Broker. Pour faire simple, un AEB est un gestionnaire d’agent orienté messages. Il va aider à développer, à gérer les événements distribués sur x environnements, devices. Il est capable de connecter tout et n’importe quoi et fera le lien avec les plateformes de low code, les usages blockchains, la data visualization, etc. Les agents Pronto, déployés sur les environnements / objets fonctionnent de manière distribués, ce que l’on appelle une architecture mesh (maillage). Cette approche est idéal dans les environnements Edge Computing. Pour pouvoir définir rapidement les règles dans les messages, on dispose d’un éditeur dédié (Rule Editor). Basiquement, l’outil va pouvoir recevoir les événements, faire de la transformation, les republier vers les souscripteurs, convertir les formats, contextualiser les événements et les données par rapport à d’autres sources etc. Cela peut être pratique par exemple quand vous devez analyser des images en directs dans une usine ou encore analyser les données remontant des capteurs dans des immeubles. 

François Tonic