Vekia choisit le service Cloud Azure de Microsoft

Pour accélérer son développement international ainsi que son passage du on-premise vers le Saas, Vekia, spécialiste français de la mise en œuvre de l’intelligence artificielle dans la supply chain, a conclu un partenariat avec Microsoft pour héberger ses services sur Azure, la plateforme de cloud computing de l’éditeur américain.

Un partenariat « naturel », dixit Manuel Davy, Président et fondateur de Vekia.

Et de poursuivre : « Microsoft Azure satisfait à un nombre élevé de critères pour un acteur comme Vekia, qui évolue dans un domaine aussi sensible que celui de l’intelligence artificielle ».

Trois critères se sont avérés prépondérants dans le choix de la plateforme Cloud de Microsoft.

Tout d’abord, la notoriété. « Azure est disponible sur l’ensemble des continents. A ce titre nous avons la possibilité de proposer des services innovants à nos clients, où qu’ils se trouvent, depuis Lille », explique Manuel Davy.

Ensuite, la compatibilité. « Les composantes technologiques de Microsoft Azure sont compatibles avec les derniers développements réalisés par notre entreprise ; principalement de nouveaux algorithmes et de nouveaux moteurs », poursuit le fondateur de Vekia.

Enfin, la collaboration avec des intégrateurs. « Etre hébergé sur la plateforme Microsoft, c’est pouvoir mettre notre API à disposition de potentiels intégrateurs », ponctue Manuel Davy.

Dans les prochains mois, il n’est pas exclu que ce partenariat technologique devienne une alliance commerciale avec le référencement des produits Vekia dans le catalogue de services de Microsoft. « Cela nous offrirait une force promotionnelle inouïe », s’enthousiasme Manuel Davy.

« Vekia dispose d’une expertise métier et apporte de la valeur au sein de notre écosystème. Combinée aux services Cloud Azure de Microsoft, la solution de Vekia apporte encore plus d’intelligence dans la Supply Chain et la gestion des approvisionnements », se réjouit Alain Bernard, Directeur de la division partenaire chez Microsoft France.