Wind River s’associe à BT dans le domaine de l’edge cloud computing pour le déploiement de la 5G

Wind River s’associe à BT dans le cadre de travaux de recherche sur les applications de l’edge cloud computing. La solution commune développée s’appuie sur Wind River Titanium Cloud, la plateforme de virtualisation prête à déployer de Wind River. 

Alors que la logique applicative réside habituellement dans le data center, les applications 5G nécessiteront que la puissance de calcul et la capacité soient placées à proximité de l’origine du trafic. En effet, le contrôle physique des applications de conduite autonome ou destinées à l’IoT industriel passera impérativement par une latence ultra faible inaccessible avec le modèle traditionnel. Dans ces cas, le calcul devra donc s’opérer plus près de l’équipement terminal. 

« La 5G nécessitera une latence extrêmement faible et des architectures de calcul dynamique pour le cloud », déclare Charlie Ashton, directeur sénior du développement chargé des solutions de télécommunication chez Wind River. « Wind River propose une infrastructure cloud flexible et sécurisée qui peut être déployée à n’importe quel point du réseau. Pour s’adapter à l’évolution des besoins du marché, il est important de travailler avec des opérateurs de premier plan tels que BT. Ces derniers sont en effet les mieux placés pour déployer les ressources de calcul dans le cloud aux points stratégiques de la périphérie des réseaux, afin de faire face à la prolifération des applications 5G. » 

« L’émergence du calcul dans l’edge cloud passera par une infrastructure cloud flexible, ainsi que par le déploiement d’applications dynamiques où et quand celles-ci seront nécessaires. Le réseau de BT évolue pour répondre à ces exigences », déclare Maria Cuevas, directrice de recherche sur les cœurs de réseaux mobiles chez BT. « BT travaille avec des partenaires tels que Wind River pour s’attaquer aux problématiques techniques de l’edge cloud computing, et développer des solutions répondant aux futurs besoins des clients. » 

Tournant sur une station de base cellulaire de BT, ce projet de plateforme comprend un nœud de calcul en cloud de périphérie reposant sur Titanium Cloud, et profite des capacités de déchargement du trafic local d’Athonet, un fournisseur de cœur de réseau mobile logiciel.  

Cette démonstration de faisabilité met en lumière les nombreux cas d’utilisation de l’edge cloud computing, dont ceux destinés à la nouvelle génération de voitures connectées, ou encore à la réalité virtuelle / augmentée :

  • contrôle de véhicule à distance pour la gestion du trafic / des itinéraires ;
  • communication de véhicule à véhicule et de véhicule à infrastructure pour éviter des collisions ;
  • réalité augmentée pour des sessions de jeu à plusieurs sans perturbation sur le plan de l’expérience de jeu.

Le portefeuille Titanium Cloud inclut une plateforme de virtualisation entièrement intégrée, fiable et prête au déploiement qui permet aux prestataires de services de déployer des services virtualisés plus rapidement, à meilleur coût, et avec une haute disponibilité. Titanium Cloud offre le socle logiciel idéal pour répondre aux exigences strictes des infrastructures critiques utilisées pour les réseaux de télécommunication ou encore les systèmes de contrôle industriel.

Au-delà de cette démonstration de faisabilité, BT travaille avec des experts du domaine des nouvelles technologies tels qu’Athonet et Akamai pour faire progresser l’edge cloud computing. Ces deux entreprises sont également membres de l’écosystème Wind River Titanium Cloud, dont l’objectif est de proposer des produits standards et interopérables, optimisés pour un déploiement avec Titanium Cloud, afin de réduire les délais de commercialisation des fournisseurs de services et des fabricants d’équipements de télécommunication.