xCloud : la plate-forme de jeu en streaming de Microsoft

Le jeu en streaming grâce au cloud est dans l'air du temps. Après des projets proposés par des startup, comme Shadow proposé par la startup française Blade, ce sont les géants de l'informatique qui veulent se positionner sur ce créneaux, avec les puissants moyens qui sont les leurs.

La semaine dernière Google a communiqué sur Project Stream. Aujourd'hui c'est Microsoft qui présente xCloud, sa plate-forme de jeu en streaming qui s'appuie sur son cloud Azure.

Combien de temps encore les gamers joueront-ils sur des consoles ou des PC surpuissants ? Sans doute pas très longtemps. C'est d'ailleurs le sens que donne Microsoft à sa présentation, via un billet écrit par Kareem Choudhry, Corporate Vice President de la branche Gaming Cloud de Redmond

L'avenir du jeu est un monde dans lequel vous êtes habilité à jouer aux jeux de votre choix, avec les personnes de votre choix, quand vous le voulez, où que vous soyez et sur n'importe quel appareil de votre choix. Notre vision de l'évolution du jeu est similaire à celle de la musique et des films: les divertissements devraient être disponibles à la demande et accessibles depuis n'importe quel écran. Aujourd'hui, je suis heureux de partager avec vous l'un de nos projets clés qui nous mènera dans un voyage accéléré vers ce monde futur: le projet xCloud.

Aujourd'hui, les jeux auxquels vous jouez sont fortement dictés par l'appareil que vous utilisez. La technologie de diffusion de jeu globale ultramoderne de Project xCloud vous offrira la liberté de jouer sur le périphérique de votre choix sans être verrouillé sur un périphérique particulier, ce qui vous permettra, à vous, les joueurs, d'être au centre de votre expérience de jeu.

Toute l'idée consiste donc à permettre à des joueurs de jouer à des jeux qui demandent une puissance énorme en utilisation classique, sur des périphériques modestes, comme une tablette ou un smartphone Android.

Le problème potentiel de cette approche est qu'il faut une connexion Internet ayant une grosse bande passante pour ne pas avoir de problème de temps de latence. Google mène ses essais dans Project Stream sur des connexions Internet à domicile pouvant atteindre 25 mégabits par seconde. De son côté Microsoft indique mener des essais avec des connexions 10 mégabits par seconde ou en 4G, et semble ainsi en avance sur la concurrence à ce niveau. La bande passante n'est d'ailleurs pas le seul problème potentiel. Le streaming de jeux vidéo pose d'autres défis : 

Les développeurs et les chercheurs de Microsoft Research créent des moyens pour lutter contre la latence grâce aux avancées en matière de topologie de réseau, d'encodage et de décodage vidéo. Project xCloud aura la capacité de rendre possible la lecture en continu des jeux sur les réseaux 4G et évoluera de manière dynamique pour aller au-delà des limites de ce qui est possible sur les réseaux 5G au fur et à mesure de leur déploiement mondial. Actuellement, l'expérience de test tourne à 10 mégabits par seconde. Notre objectif est de fournir des expériences de haute qualité au débit le plus faible possible, qui fonctionnent sur les réseaux les plus larges possibles, en tenant compte du caractère unique de chaque appareil et réseau.

Pour xCloud, Microsoft s'appuie sur son cloud Azuze qui comprend des centres de données dans 54 régions Azure et des services disponibles dans 140 pays.

Par ailleurs Microsoft travaille avec les développeurs de jeux vidéo afin que ceux-ci puissent déployer leurs créations sur xCloud sans travail supplémentaire.