Kubernetes et Istio : la base de l'infrastructure Google

Nos confrères de siliconAngle ont publié une longue interview de Urs Holzle. Il est responsable de l'infrastructure Google, donc son analyse mérite de s'y attarder.

Premier constat, le cloud est actuellement une plateforme logicielle. Elle fournit une plateforme uniforme et peut vous apporter de la sécurité. Sur la partie Open Source, tout n'est pas gratuit mais l'open source apporte un niveau de standardisation. Et l'avantage est que tout le monde utilise le même code source assurant portabilité et compatibilité.

Ce que Google dit : monter de niveau de service. Quel est le service (pour les utilisateurs) ? Comment on l'appelle ? Comment on s'y connecte ? Bref les fonctions les plus basiques de l'infrastructure. Mais l'autre question essentielle : comment on standardise toute cette couche ? La réponse est Kubernetes et Istio.

Le mouvement actuel chez Google est double : Open Source et managé. Il ne faut plus avoir de différence entre les mondes on-premises et non on-premises. Car finalement, c'est la même chose avec les mêmes piles techniques : ici, Kubernetes. 

Aujourd'hui, un des problèmes en entreprise est la peur d'avoir un problème et donc on hésite à changer quoi que se soit.

Google encourage à construire des apps multicloud, déployer de l'open source pour plus de standardisation. Finalement, aller contre une plateforme standard c'est très facile pour entreprise "traditionnelle". D'où le déploiement, chez Google, des mêmes piles techniques... 

Isto est un service mesh Open Source pour connecter et surveiller les services en contexte micro services et conteneurs. 

source : https://siliconangle.com/2018/09/02/google-infra-chief-urs-holzle-future...