VMware mise aussi sur les plateformes ARM

VMware a démontré les premières versions de son hyperviseur ESXi, et vSphere, sur des processeurs ARM 64 ! Eh oui ! L’éditeur promet une quasi égalité entre les versions x86 et ARM : vMotion, Fault Tolerance, haute disponibilité… L’éditeur a aussi présenté une couche de compilation dynamique ce qui devrait éviter de réécriture un nombre de chose ou de refaire toutes les VM déployées. A vérifier quand tous les éléments seront annoncés. Les démos réalisées ont été faites sur une plateforme Marvell ARMADA utilisant des Cortex A72. Marvell fournit des cartes ARM de haut niveau. 

Attendons là aussi des précisions complémentaires sur les processeurs et les plateformes supportées car dans le monde ARM, il y a beaucoup de choix et de différences.

ARM sur serveur n’est pas un mythe mais une réalité que VMware ne pouvait plus ignorer. Docker avait déjà lancé la bataille l’an dernier. Et la multiplication des ARM sur les IoT et les infrastructures Edge pouvaient compliquer la vie des responsables. 

Mais attention, les infrastructures ARM existent aussi pour minimiser les ressources, il faut espérer que VMware n’est pas oublié cet aspect.