Analyses

Les revirements de stratégies des fournisseurs pénalisent l'entreprise

Dropbox, acteur emblématique, du stockage en ligne, ont annoncé la fermeture de deux services (mailbox et carousel). Mais heureusement, la fermeture n'est pas immédiate, elle est fixée au 26 février 2016. Mais cela démontre les doutes et une stratégie revue et corrigiée par le fournisseur. Et l'entreprise annonce d'emblée vouloir se recentrer sur l'entreprise, les pros et les services de partages et de collaborations. Et il n'en faut pas plus pour se demander si la valorisation (10 milliards) n'est pas un peu trop élevée ?

Le nouveau portail Azure est disponible !

Les équipes Azure annoncent la disponibilité générale du nouveau portail Azure. L'annonce officielle se foculise bien entendu sur les + : de meilleures performances (notamment pour le démarrage du portail), une disponibilité meilleure et la notion d'extensions qui se chargent quand le besoin est là. Le but est de permettre de trouver rapidement ses ressources et d'aller plus vite dans la gestion et le provisionnement. 

IoT : le cloud pierre angulaire indispensable ?

Après Microsoft et son Azure IoT Suite, Amazon Web Services a annoncé AWS IoT. Comme Azure IoT, il s'agit d'une plate-forme dédiée aux objets connectés ou Internet des objets ou IoT. Sans surprise, l'éditeur annonce "Ce nouveau service cloud permet de facilement connecter les objets aux différents services AWS et permet ainsi aux entreprises de stocker, analyser et agir à une échelle globale sur de grands volumes de données récoltées à partir par les objets connectés (voitures, turbines, micro-détecteurs, ampoules électriques etc.)." Classique donc.

Par : 
François Tonic

VMware : une vie après la virtualisation

La dernière conférence de VMware marque un tournant, sans retour en arrière. L'éditeur le confirme lui-même. Désormais la virtualisation pure et dure pèse entre 40 et 45 % dans l'activité globale. Le reste est généré par le support, les services, les outils divers et variés. Cette tendance ne peut que se poursuivre et bien plus rapidement que ce que l'on peut imaginer. 

Ikoula : des conteneurs Docker à la demande

L'hébergeur Ikoula propose dans son offre le support des conteneurs Docker. Ainsi, vous pouvez déployer, depuis une instance, des conteneurs de type Docker très simplement. 

Le conteneur, dixit Ikoula, a plusieurs avantages : migration plus simple et plus rapide qu'une machine virtuelle de plusieurs Go, rapidité de déploiement. Un conteneur est relativement léger car il n'inclut pas le système, durant les tests effectués, chaque conteneur pésait 400 Mo. Il est possible d'envisager le conteneur comme un élément du PRA de l'entreprise.

Hadoop est-il déjà mort ?

Décidément, être un outil ou une technologie leader ou qui fait le buzz, n’est pas bon pour son avenir. En mai dernier, les analystes de Gartner prédisaient un avenir incertain ou sombre pour Hadoop et les sociétés autour d’Hadoop : beaucoup d’entreprises n’ont rien prévu sur Hadoop, 18 % seulement sont prêtes à investir dessus dans les 2 ans…

Hadoop serait donc déjà mort ou quasi.

Pourquoi utiliser des cloud templates ?

Avec la multiplication des services, les Clouds deviennent de plus en plus complexes et pour des workloads spécifiques, les ressources et les services à provisionner, à orchestrer peuvent être nombreux, et les dépendances multiples (pour tel service, il faut tel autre service, etc.). Le principe du template est simple : un unique fichier à exécuter pour provisionner automatiquement toutes les ressources nécessaires.

Pages