Analyses

Une recomposition des offres et des fournisseurs

Il y a encore 12 mois, il était facile de déterminer la place de tel ou tel fournisseur cloud. Les distinctions étaient claires autour de trois axes "historiques" : IaaS, PaaS, SaaS. 

Mais désormais, les rachats et les mouvements des principaux acteurs du cloud brouillent les frontières. Les raisons sont simples et nous les avions déjà évoqué il y a presque 2 ans : pour qu'un fournisseur soit crédible il doit adresser et proposer les trois axes du cloud et être à la fois transverse et vertical.

Shadow Cloud : c'est comme le Shadow IT mais à la mode cloud

Shadow IT ? Cela vous dit quelque chose ? Les services IT que les utilisateurs utilisent sans le dire au DSI. Et cela concerne tous les domaines (logiciels, stockages, serveurs, etc.). Il fallait que bien que le Shadow IT se transforme en Shadow Cloud... Mais fondamentalement, c'est la même chose. Et le Shadow Cloud existait avant d'avoir ce nom. Mais le cabinet PWC a publié un document sur ce phénomène qui n'est donc pas nouveau.

Les entreprises ne sont pas prêtes pour la transformation numérique par le cloud

article publié par ITsocial.fr / Yves Grandmontagne. source : ICI

Si presque toutes les organisations s'accordent à affirmer que le cloud computing est une innovation essentielle pour un futur poche, elles sont en revanche peu nombreuses à être préparée à la migration dans le nuage.

Par : 
yves grandmontagne

Stockage, compute : la valeur 0 du cloud

Stockage, compute (CPU, mémoire, etc.), machines virtuelles : un grand nombre de fournisseurs (notamment en Europe) se battent dessus à coup de rabais, de prix en baisses, etc. Mais à croire qu'ils oublient quelque chose de fondamental : ces ressources basiques n'ont aucune valeur, n'apportent aucune valeur au client ou au fournisseur. On parle de commodité pure et dure. Croire qu'il y a un business à faire dessus, c'est faire de la virtualisation comme il y a 5 ans ! 

Le Cloud et les standards

Depuis que nous avons créé cloudmagazine.fr (décembre 2008), nous avons toujours été sensibles aux problématiques des standards et spécifications. Le parallèle avec l’évolution des web services était assez flagrant : multitude de services, interopérabilité et compatibilité douteuses. Puis peu à peu, des standards, un socle commun sont apparus.

Par : 
François Tonic

Accès et performances du Cloud : et si on se passait d’Internet ?

Par définition, pour accéder à un service SaaS, un PaaS ou un IaaS, il faut disposer d’une connexion réseau. De sa qualité (bande passante, stabilité, qualité du signal, etc.), va dépendre de l’accès et des performances frontales du Cloud utilisé ainsi que l’expérience utilisateur. Un réseau dégradé va signifier une dégradation automatique de l’accès et de l’utilisation du Cloud.

Ne sous-estimez jamais la connectivité réseau

Pages