Cegedim optimise l’expérience de ses utilisateurs avec dynaTrace

En quelques mois, la solution d’APM de Compuware a permis à Cegedim d’affiner ses analyses de performances applicatives en étant au plus près du ressenti utilisateur. Tout en facilitant la communication à la fois entre les différentes filiales et avec les clients, à l’échelle internationale.

Optimiser les déploiements et les performances des applications

Avec plus de 8000 collaborateurs répartis dans plus de 80 pays, et un chiffre d’affaire de près d’1 milliard d’euros en 2012, le groupe Cegedim est aujourd’hui le leader mondial du CRM dans le domaine de la santé – industries de santé, laboratoires pharmaceutiques, professionnels de santé, compagnies d’assurance. Son métier consiste notamment à mettre à disposition de ses utilisateurs les outils et applications nécessaires à l’exploitation de données stratégiques, et ce dans les meilleures conditions possibles. « Le rôle de l’IT consiste à garantir que chaque application réponde à nos différents critères de stabilité et d’exploitabilité, et qu’elle ne présentera pas de problème de performances une fois en production »  précise Gilbert Rochard, Responsable de l’industrialisation des applications chez Cegedim. L’objectif étant d’optimiser le niveau de performance offert aux utilisateurs, dans une démarche d’amélioration continue du service fourni.

Depuis plusieurs années, Cegedim dispose de la solution NeoLoad de Neotys, permettant de simuler des montées en charge et d’en évaluer l’impact sur les performances applicatives. « Mais nous voulions aller plus loin dans l’analyse et la compréhension des problèmes de performances » explique Gilbert Rochard. Analyse plus fine des applications et du ressenti des utilisateurs finaux, surveillance des performances hors des data centers Cegedim : des besoins croissants en matière de gestion de la performance applicative pour garantir une utilisation optimale des applications partout dans le monde.

Un panel de solutions en parfaite synergie

Début 2013, Cegedim a découvert la solution d’APM (Application Performance Management) Compuware – dynaTrace – qui semblait répondre à ses nouveaux besoins. Une intuition confirmée par un POC (Proof of Concept) qui a permis de convaincre équipes de développement comme Business Units de l’efficacité de l’outil. Grâce aux technologies PurePath et PureStack, dynaTrace permet en effet de mesurer et d’analyser les performances sur l’ensemble de la chaîne applicative, au plus près de l’expérience utilisateur jusqu’à la base de données et l’infrastructure « Les résultats sont immédiats et nous permettent d’exploiter des données instantanément » explique Gilbert Rochard.

La solution devait être déployée en environnement de développement pour permettre d’identifier, avant la mise en production des applications, les potentiels problèmes de performance. Dans ce contexte, l’intégration possible entre dynaTrace et NeoLoad a particulièrement séduit Cegedim. En pré-production, des scénarios peuvent en effet être simulés pour permettre de vérifier la stabilité des fonctions de l’application. NeoLoad dispose d’un module dédié à son intégration qui consiste à signer les requêtes envoyées qu’il envoie de manière à ce qu’elles soient reconnues par dynaTrace. Les deux outils s’identifient ainsi mutuellement, de sorte que les requêtes générées artificiellement sont distinguées du trafic de routine réel.

« Les deux solutions fonctionnent en parfaite synergie, précise Gilbert Rochard, ce qui nous permet d’avoir un panel de solutions couvrant l’ensemble de nos besoins ».

Affiner les analyses et mieux partager l’information partout dans le monde

Grâce à dynaTrace, les équipes de Cegedim peuvent désormais appréhender de façon beaucoup plus précise les performances de leurs applications, grâce notamment à l’analyse du ressenti utilisateur. Elles ont en effet la  possibilité de choisir, depuis un portail web, parmi 15 000 points de LastMile répartis dans le monde pour analyser le comportement d’une application côté utilisateur, et le comparer ensuite aux données relevées au niveau de leurs data center. « C’est vraiment le ressenti utilisateur qu’on obtient, précise Gilbert Rochard. On peut voir en temps réel les performances de nos applications partout dans le monde ». Des informations d’autant plus intéressantes qu’elles peuvent être partagées intégralement et instantanément entre les différentes filiales et équipes de développement. « Grâce à la fonction d’export de fichiers de sessions, un développeur peut, quelle que soit sa localisation géographique, récupérer et analyser l’ensemble des données qui ont été capturées lors des tests » explique Gilbert Rochard.

dynaTrace permet également de mieux communiquer avec les clients, notamment sur les engagements en matière de performance applicative (SLA - Service Level Agreement). Grâce au module dans le Cloud APMaaS (Application Performance Management as a Service), les clients de Cegedim peuvent se connecter à un portail web pour vérifier par eux-mêmes les performances de leurs applications. « Compuware agit vraiment comme un tiers de confiance vis-à-vis de nos clients en leur permettant d’accéder à des données factuelles incontestables » conclut Gilbert Rochard.

dynaTrace n’est aujourd’hui utilisée qu’en pré-production par quelques filiales de Cegedim. Mais Gilbert Rochard ne cache pas son ambition d’aller plus loin : « C’est un outil extrêmement riche que nous souhaitons promouvoir auprès de nos autres filiales et envisageons de déployer également en environnement de production. » 

Compuware